La pollution de l'air est le "nouveau tabac", prévient le directeur de l'OMS

Dans une interview au "Guardian", Tedros Adhanom Ghebreyesus regrette que cette "urgence de santé publique" soit passée "sous silence." 

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l\'Organisation mondiale de la santé (OMS), le 17 octobre 2018, à Genève (Suisse).
Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le 17 octobre 2018, à Genève (Suisse). (FABRICE COFFRINI / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"L'air toxique que des milliards de personnes respirent chaque jour est le nouveau tabac." La comparaison est signée du directeur général de l'Organisation mondiale de la santé. Dans une interview accordée au Guardian (lien en anglais), samedi 27 octobre, Tedros Adhanom Ghebreyesus regrette que cette "urgence de santé publique" soit passée "sous silence." 

Malgré cette épidémie de décès et de maladies, un nuage de complaisance a envahi la planète.le directeur général de l'OMSau "Guardian"

Tedros Adhanom Ghebreyesus est très clair. "Le monde a pris le virage du tabac. Il doit maintenant faire la même chose avec l'air toxique, explique-t-il. C'est un moment décisif et nous devons intensifier nos actions pour répondre de manière urgente à ce défi." L'OMS organise sa première conférence mondiale sur la pollution de l'air et la santé à Genève la semaine prochaine.

Personne, riche ou pauvre, ne peut échapper à la pollution atmosphérique.le directeur général de l'OMSau "Guardian"