Variant du Covid-19 : un Ehpad touché près de Rennes

Le variant du Covid-19 aurait été détecté dans un centre gériatrique du côté de Rennes (Ille-et-Vilaine), mais selon des résultats scientifiques plus poussés, le diagnostic s’est révélé faux pour l’un des neufs cas concernés. Colombine Denis est sur place pour France Télévisions pour faire le point.

France 3

Un foyer de contamination au nouveau variant britannique du Coronavirus a été détecté, jeudi 8 janvier, au centre gériatrique de Chantepie, près de Rennes (Ille-et-Vilaine). Les premiers chiffres faisaient état de neuf cas, dont sept patients et deux professionnels de santé. Mais vendredi, les résultats d’un séquençage effectué par le centre national de recherche de l’Institut Pasteur démentent cette annonce pour l’un des deux soignants. "Pour les sept autres patients et un autre professionnel de santé, on attend encore les résultats du séquençage", indique Colombine Denis, sur place pour France Télévisions. 

Dépistage de 500 soignants

La journaliste indique que le Pôle Gériatrique Rennais a pris les mesures habituelles pour stopper la circulation du virus dès l’annonce des résultats. "Les malades ont été isolés dans une unité à part, dédiée, et le service concerné par ces cas positifs est confiné. La direction organise une nouvelle campagne de dépistage qui sera destinée aux professionnels de santé qui interviennent ici, ils sont un peu plus de 500", précise Colombine Denis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Neuf personnes au total présentent une forme variante du virus, détectée à l\'unité de soins longue durée du Pôle gériatrique rennais de Chantepie (Ille-et-Vilaine), le 7 janvier 2021.
Neuf personnes au total présentent une forme variante du virus, détectée à l'unité de soins longue durée du Pôle gériatrique rennais de Chantepie (Ille-et-Vilaine), le 7 janvier 2021. (DAMIEN MEYER / AFP)