Vidéo Vaccins contre le Covid-19 : Clémentine Autain dénonce une "soumission organisée à l'égard des grands groupes"

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

La députée La France insoumise de Seine-Saint-Denis, invitée de Questions politiques, fustige la façon dont la stratégie vaccinale a été organisée à l'échelle européenne. 

"On est en retard et c'est un échec", a estimé dimanche 7 février sur France Inter et franceinfo la députée La France insoumise Clémentine Autain, à propos de la stratégie vaccinale contre le Covid-19. "Je pense que même à l'échelle européenne, les choses n'ont pas été correctement négociées parce qu'il y a une certaine soumission, organisée depuis très longtemps, à l'égard des grands groupes", a affirmé l'élue de Seine-Saint-Denis.

>> Covid-19 : suivez les dernières informations sur l'épidémie dans notre direct.

"Les chaînes de production, on n'est pas capable de les mettre en place. Les brevets, on n'est pas capable de les avoir très rapidement, toutes ces licences, on n'est pas capable de le faire", a déploré la députée. "Je ne crois pas que la France doit négocier seule", a précisé Clémentine Autain. "Je pense que la façon dont on est organisés à l'échelle européenne nous pose problème parce que nous sommes toujours dans l'idée que le laisser faire au privé va bien fonctionner."

"On ne sait pas faire avancer les choses correctement en terme de licences pour pouvoir organiser les chaînes de production, utiliser Sanofi et dire demain 'on réquisitionne'" les chaînes de production, selon l'élue. "Le gouvernement n'est pas capable de dire : 'on réquisitionne et on y va'. Il quémande."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.