Vaccination contre le Covid-19 : un week-end d'injections sans rendez-vous

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccination anti-Covid 19 : un week-end sans rendez-vous
France 3
Article rédigé par
C.Laronce, O.Gardette, France 3 Régions, P-M. de la Foata - France 3
France Télévisions

Dans quelques jours, la France atteindra les 50 millions de primo-vaccinés contre le Covid-19. C'est une étape importante et le gouvernement voudrait aller plus loin. Ainsi, un week-end de vaccination sans rendez-vous a été organisé, mais la campagne progresse à un rythme plus lent.

Dans le Val-de-Marne, à Chantilly, il n'y a pas foule, dans un gymnase transformé en centre de vaccination éphémère. Mais les candidats à la vaccination apprécient ce dispositif simplifié. "C'est pas mal parce que c'est sans rendez-vous, c'est rapide", souffle une femme. Le centre a vacciné une cinquantaine d'habitants du quartier, mais les jeunes manquent à l'appel. En date du samedi 4 septembre, presque 49 millions de Français ont reçu une première dose, et un peu plus de 45 millions ont un schéma vaccinal complet.

Aller à la rencontre des non-vaccinés

Cette opération, orchestrée par les Agences Régionales de Santé, vise à accroître le nombre de vaccinés, notamment dans les grandes surfaces. Certains s'y laissent convaincre, pour retrouver les lieux de culture. Au milieu de Lille (Nord), dans une fête foraine, une tente attend les candidats à la vaccination. "Je faisais des tests PCR tous les deux jours, au bout d'un moment, c'est pénible", glisse un jeune homme. Il reste encore dix millions de Français non-vaccinés. L'objectif demeure d'aller à leur rencontre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.