Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : quel fonctionnement pour la troisième dose de vaccin ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : quel fonctionnement pour la troisième dose de vaccin ?
France 2
Article rédigé par
C.Vérove, M.Barrois, N.Lachaud - France 2
France Télévisions

La troisième dose pourrait dès le mois de septembre concerner un public plus large. En attendant, les équipes de France Télévisions font le point sur les détails de la campagne.

La troisième dose ne pourra intervenir qu'au moins six mois après la deuxième injection. Deux options sont possibles selon le gouvernement : des rendez-vous ouverts dès lundi 30 août pour des injections à partir du 1er septembre, comme ce sera le cas pour les plus de 80 ans, ou une ouverture lors de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, au cours de l'automne. "On peut imaginer que si le virus est là pour rester, puisque pour l'instant, il essaie avec des vagues successives, (…) il faudra se vacciner chaque hiver, chaque automne, comme on le fait pour la grippe, et on peut imaginer le faire avec un vaccin combiné", estime le Dr. Benjamin Davido, infectiologue à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine).

Vaccin à ARN messager

Les troisièmes doses seront administrées avec les vaccins à ARN messager, Pfizer ou Moderna, même pour les personnes vaccinées avec AstraZeneca. L'objectif est de contrer la diminution du taux d'anticorps contre le Covid-19 chez les personnes les plus fragiles. En date du mardi 24 août, plus de 80 % des plus de 65 ans sont entièrement vaccinés. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.