Covid-19 : pourquoi s'intéresser à une troisième dose de vaccin ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : pourquoi s'intéresser à une troisième dose de vaccin ?
France 2
Article rédigé par
Damien Mascret - France 2
France Télévisions

Les États-Unis viennent de valider une troisième dose de vaccin anti-Covid, mais seulement pour les plus de 65 ans et les personnes fragiles. Le journaliste Damien Mascret fait le point. 

"Ça va être très utile. On a regardé dans une cohorte que les personnes de plus de 65 ans ou qui étaient invalides, et qui étaient vaccinées avec deux doses de vaccins ARN, les meilleurs, dit-on", explique le journaliste Damien Mascret. "On s'est aperçu qu'il y a eu 148 000 infections malgré tout. Il y a un risque, et ce risque est multiplié par deux pour ceux qui ont reçu leur seconde dose depuis au moins cinq mois." 

Mortalité en baisse

Cependant, ça ne veut pas dire avoir une forme grave. "L'efficacité, on le sait, est meilleure contre les hospitalisations. Il y a un risque qui est nettement diminué. Mais attention, là aussi ça faiblit un petit peu quand on est dans le cinquième mois de la deuxième dose. Dans cette étude, dans les 148 000 infections, on a tout de même constaté 30 000 hospitalisations", explique le journaliste, qui souligne que la mortalité, elle, est passée de 12% à 2,2%. 

Parmi Nos Sources

Humetrix

Liste non exhaustive

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.