Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : la troisième dose pourra-t-elle être élargie à d’autres tranches d’âges ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la troisième dose pourra-t-elle être élargie à d’autres tranches d’âges ?
France 2
Article rédigé par
D.Mascret - France 2
France Télévisions

Israël a annoncé, mardi 24 août, abaisser l’âge minimal à 30 ans pour recevoir la troisième dose de vaccin contre le Covid-19. En France, la tranche d’âge sera-t-elle amenée à s’élargir ? Le médecin Damien Mascret répond à cette question sur le plateau du 20 Heures, mardi 24 août. 

Pour l’instant, la troisième dose de vaccin contre le Covid-19 concerne seulement les 65 ans et plus, mais il est possible que la tranche d’âge s’élargisse un jour. La Haute Autorité de Santé envisage cette hypothèse mais ce n’est pas sûr. Parce que si on regarde les infections, par exemple au Royaume-Uni, on voit qu’avec AstraZeneca, contre les infections, plus on est jeune, plus on est protégés”, explique le médecin Damien Mascret sur le plateau du 20 Heures.

Les jeunes n’auront peut-être pas besoin d’une troisième dose

C’est le même constat avec le vaccin Pfizer. Vous avez une protection qui est de 77 % si vous avez entre 35 et 64 ans, mais elle grimpe à 90 % si vous avez entre 18 et 34 ans. En Israël, les formes graves, nous montrent aussi une efficacité conservée du vaccin. On s'aperçoit qu'après 50 ans la protection est de 85,2 %”, poursuit le docteur. Les jeunes n’auront peut-être pas besoin d’une troisième dose car les deux immunités principales, la défense anticorps et la mémoire immunitaire, sont bien conservées chez les jeunes”, indique Damien Mascret.

Parmi Nos sources : 

Université d’Oxford

Covid-19 Data Science

 Liste non exhaustive

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.