Cet article date de plus d'un an.

Fraude aux tests Covid-19 : trente-quatre pharmacies accusées par l'Assurance maladie d'avoir détourné 53 millions d'euros

Ces pratiques frauduleuses ont été détectées par la Caisse nationale d'Assurance maladie après avoir été alertée notamment par des syndicats de pharmaciens.

Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'enseigne lumineuse d'une officine de pharmacie, le 8 mars 2021. (JEAN-MARC LOOS / MAXPPP)

Trente-quatre pharmacies sont accusées par l'Assurance maladie d'avoir détourné 53 millions d'euros dans le cadre d'une fraude aux tests antigéniques contre le Covid-19 annonce mercredi 13 juillet l'Assurance maladie à franceinfo, confirmant une information de RTL.

C'est après avoir été alertée, notamment par des syndicats de pharmaciens, que ces pratiques frauduleuses ont été détectées par la Caisse nationale d'Assurance maladie (Cnam). Selon elle, 90% des cas de fraude sont des facturations de tests à l’Assurance Maladie sans que ces tests ne soient réellement livrés au professionnel de santé. Les 10% restant sont des dépistages fictifs.

Une seule pharmacie a détourné 18 millions d'euros

Selon une source proche du dossier, sur les 53,3 millions de préjudice estimé, une seule pharmacie parisienne a détourné 18 millions d'euros. Une autre pharmacie a détourné plus de 10 millions d'euros. Au total, selon les chiffres communiqués par l'Assurance maladie, 353 officines sont, ou ont été, concernées par une action de contrôle. 150 dossiers ont été classés sans suite. Les investigations se poursuivent actuellement pour 169 pharmacies.

Joint par franceinfo, le président de l'Union syndicale des pharmaciens d'officine (USPO), Pierre-Olivier Variot, parle de "pratiques scandaleuses" et "inadmissibles" et appelle à des sanctions exemplaires.

Concernant les 34 pharmacies épinglées, quatorze font l'objet d'une plainte au pénal. Quatre font l'objet d'une procédure conventionnelle. Six font l'objet d'une saisine du Conseil de l'Ordre des pharmaciens et trois signalements ont été fait au Conseil de l'Ordre. Enfin, trois procédures de pénalité financière ont été lancées.

Depuis deux ans, 151 millions de tests antigéniques ont été réalisés, pour un total de quatre milliards d'euros déboursés par l’Assurance Maladie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.