Cet article date de plus d'un an.

"Pas de sensationnel, juste de l'humain", une infirmière photographe capte le quotidien des soignants de Mulhouse

Vanessa Braunstedter est infirmière mais aussi photographe. Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, elle documente la gestion de la crise au sein de son hôpital, à Mulhouse. Elle porte un regard tout en sensibilité sur le travail des soignants.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Vanessa Braunstedter, photographe-infirmière fixe le quotidien des soignants à l'hôpital de Mulhouse (France 3 Alsace)

Dans la vie de tous les jours, Vanessa Braunstedter est photographe et infirmière au centre de dialyse de Mulhouse (Haut-Rhin). Mais depuis le début de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19, elle a souhaité donner un visage à ses collègues de l'hôpital qui luttent nuit et jour contre le virus.

Infirmiere photgraphe

Photographe de guerre 

Immortaliser les visages des soignants, rendre compte d'une histoire intime et universelle, documenter la mémoire collective, raconter le quotidien d'un hôpital pris dans la tourmente, dans l'objectif de Vanessa Braunstedter, l'humain inonde le cadre. "Je ne voulais pas aller dans le sensationnel, je voulais retracer quelque chose d’un peu plus humain", confie-t-elle.

Installée à Mulhouse, dans l'une des régions les plus touchées par le virus, Vanessa n'a pas hésité à se rendre au front aux côtés de ses collègues. Sa série de photos en noir en blanc s'intitule GueRRir, une manière de raconter la guerre que mènent les soignants pour la guérison des malades. "On peut être soignant aux urgences, on peut être soignant en réanimation, en Ehpad, pour moi c’est la même chose on est dans le prendre soin", dit encore la photographe.

Voir cette publication sur Instagram

« GueRRir » J’ai eu envie de vous montrer cette réalité, cette GueRRe qui se joue en ce moment. Cet infirmier qui tente de GueRRir les patients atteints de Covid-19. Enfermé dans ce service protégé... Certains le savent, je suis aussi infirmière. Je ne suis plus qu’un petit grain de sable dans cette profession car je ne travaille qu’à temps partiel depuis que je me consacre à la photo. Mais dans ce métier de soignant, on ne fait pas que GueRRir, on accompagne, on écoute, on tient une main pour la dernière fois, on relève des familles à terre, on essaie de faire le moins mal possible... Je voulais rendre hommage à ces GueRRiers du quotidien si souvent dénigrés. Je veux juste leur dire MERCI de tenir encore debout malgré tout. Après 16 ans de carrière, moi j’ai déjà presque abandonné... J’espère que cette GueRRe cessera bientôt et qu’on nous donnera un jour les moyens de bien GueRRir . . #soignants #lalsace #alsace #mulhouse #mulhouseresiste #hopital #stayathome #nurse #photographealsace #photographemulhouse #lensculture #magnumphotos #portrait_vision #jaimemulhouse #narrateursdevie #igersmulhouse #nurselife #reportagephoto #reporter #lesdna #bnw_greatshots #monochromatic #tf1 #francetelevisions #m6 #lifeframer #photographer #leparisien #lemonde #ellemagazine

Une publication partagée par FamilleMariageAlsace (@vanessa.b_photographe) le

Témoin d'émotions

Après avoir passé seize ans comme infirmière à côtoyer et partager la joie, la tristesse, la peur, l’espoir des patients, Vanessa Braunstedter a souhaité être le témoin des émotions d'une autre manière. "Ces histoires ont forgé mon caractère, ma vision de la vie et la bienveillance à l’égard des autres", dit-elle à propos de son approche.

Grâce à la photographie, elle retranscrit les souvenirs des familles. Une grossesse, une naissance, un couple, et munie de son boîtier, elle fixe des moments intimes. "Je préfère les situations naturelles et mettre en avant vos échanges de regard, vos éclats de rire… Je suis là pour faire des photos qui vous ressemblent.", expose encore la photographe sur son site internet. 

Voir cette publication sur Instagram

Bon week-end du 15 août à tous . . #photographefamille #photographealsace #childhoodmemories #narrateursdevie #vanessabraunstedter #pooltime #letthembelittle #letthekids #wildandbravelittles #letthemexplore #clickinmoms #natgeoyourshot #photographemariagealsace #photographemariagemulhouse #photographefamillemulhouse #our_everyday_moments #photographesuisse #photographefamillesuisse #joyeusespâques #lifeframer #lensculture #magnumphotos #insomniamag #photographemariagesuisse #bnwphotography #igersalsace #igersmulhouse #mulhouse #bnw_focus_on #cameramama

Une publication partagée par FamilleMariageAlsace (@vanessa.b_photographe) le

Quand la crise sera passée, Vanessa Braunstedter espère publier sa série GueRRir dans un livre et organiser une exposition. En attendant une publication, toutes ses photos sont visibles sur sa page Facebook où elle explique sa démarche, et sur son compte instagram

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.