Les arrivées sous contrôle dans les aéroports

Samedi 1er août, il faut montrer patte blanche dans les aéroports français pour les voyageurs qui arrivent des 16 pays considérés à risque. Ils doivent se munir d’un test négatif au Covid-19, sinon ils devront se soumettre à un test PCR obligatoire.

À l’aéroport de Nice (Alpes-Maritimes), à peine débarqués d’un vol en provenance d’Istanbul (Turquie), les passagers se sont vus proposer un test de dépistage. Sur la trentaine de voyageurs, seuls les porteurs d’un test négatif réalisé il y a moins de 72 heures ont pu poursuivre leur chemin. Une famille a préféré être en France pour le faire.

"Les personnes positives seront priées de rester confinées chez elles"

Obligatoires depuis le samedi 1er août, les tests concernent 16 pays où le virus circule activement. Les passagers ont été une quinzaine à être testés et connaîtront leurs résultats dans 24 heures. "Les personnes positives seront priées de rester confinées chez elles, ainsi que les personnes contacts autour d’elles pour 14 jours", explique le Docteur Pol-Henri Guivarc’h. À Nice, toutes les personnes en provenance d’Algérie, Israël, Turquie et Serbie, seront désormais soumises à ces contrôles sanitaires.

Aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, le 24 mars 2020, au 8e jour de confinement. 
Aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, le 24 mars 2020, au 8e jour de confinement.  (THOMAS SAMSON / AFP)