DIRECT. Covid-19 : Jean Castex entouré de cinq ministres pour la conférence de presse de jeudi

Le Premier ministre tiendra une conférence de presse avec plusieurs de ses ministres sur les mesures à prendre pour lutter contre l'épidémie de coronavirus.

Le Premier ministre Jean Castex à l\'Assemblée nationale, le 12 janvier 2020.
Le Premier ministre Jean Castex à l'Assemblée nationale, le 12 janvier 2020. (XOS? BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le Premier ministre présentera jeudi 14 janvier à 18 heures les conclusions du Conseil de défense sanitaire, aux côtés de cinq de ses ministres, indiquent les services de Matignon dans un communiqué. Aux côtés de Jean Castex, seront présents Olivier Véran, le ministre de la Santé, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, de la jeunesse et des Sports, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, Roselyne Bachelot, ministre de la Culture et Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

 Métaphore footballistique. A cinq jours du début de la vaccination des personnes de plus de 75 ans en dehors des Ehpad, Jean Castex a défendu le rythme de la stratégie vaccinale de son gouvernement. "On ne juge pas un match qui va durer 90 minutes à la deuxième seconde, ça n'est pas possible", a-t-il lancé lors de la séance de questions au gouvernement au Sénat, rappelant que le déploiement des vaccins prendrait "plusieurs mois". Un extrait mis en ligne par BFMTV.

 La vaccination des plus de 75 ans hors Ehpad débute à Nancy. La métropole nancéienne, très touchée par le virus, a pris de l'avance sur le reste du pays – certains ont même pu se faire vacciner dès mardi à cause d'une faille du système de prise de rendez-vous.

 La Russie va ouvrir le vaccin à toute sa population. Le président Vladimir Poutine a ordonné le lancement d'une "vaccination de masse de toute la population à partir de la semaine prochaine". Elle ne deviendra pas obligatoire, mais ne sera plus réservée à certaines catégories comme les soignants et les personnes âgées de plus de 60 ans. La Russie affirme avoir déjà injecté 1,5 million de doses de son propre vaccin, Spoutnik V.

 Les écoles devraient rester ouvertes. Invité de franceinfo, le président du Conseil scientifique a indiqué avoir préconisé au gouvernement de continuer la scolarisation des enfants malgré le niveau encore élevé de la circulation du virus en France. Jean-François Delfraissy encourage toutefois à durcir les règles sur les fermetures des classes en baissant la jauge nécessaire, actuellement fixée à trois cas, en cas de présence du variant apparu en Angleterre. 

"La question n'est pas de bloquer, mais de ralentir" la diffusion du principal variant. Le variant apparu au Royaume-Uni va s'étendre en France "si des mesures ne sont pas prises", a encore prévenu le président du Conseil scientifique, alors qu'un conseil de défense sanitaire a lieu dans la matinée à l'Elysée pour évoquer la stratégie sanitaire de la France. 

Le Premier ministre annoncera les ajustements sanitaires jeudi. Après la réunion prévue à l'Elysée, il reviendra au gouvernement de Jean Castex d'en présenter les conclusions jeudi. Les autorités devraient tirer le bilan des fêtes de fin d'année et évaluer leurs retombées sur l'épidémie de Covid-19.

Un troisième reconfinement semble pour l'instant écarté. Le chef du gouvernement, qui a jugé mardi que les Français s'étaient "bien comportés" à l'occasion des fêtes de fin d'année, a indiqué la veille que "le couvre-feu suffit", semblant écarter un troisième reconfinement dans l'immédiat.

Vers un couvre-feu dès 18 heures étendu ? L'ajout de territoires aux 25 départements déjà sous couvre-feu dès 18 heures, voire sa généralisation à l'ensemble du pays, est en revanche envisagé, selon plusieurs sources proches du gouvernement citées par l'AFP.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h59 : Les conférences de presse du gouvernement se suivent, mais ne se ressemblent pas toujours : le gouvernement a de nouveau donné rendez-vous aux Français, demain à 18 heures, pour annoncer de nouvelles mesures contre l'épidémie de Covid-19. Tout converge vers une généralisation du couvre-feu à 18 heures, partout sur le territoire.

23h51 : Bnosoir @Xav. Le ministère italien de la Santé a signalé mercredi 15 774 nouveaux cas de COVID-19, soit environ 1 500 de mois que la veille. Il fait en outre état de 507 décès supplémentaires, contre 616 mardi, ce qui porte le bilan à 80 326 morts pour 2,32 millions de cas depuis le début de l'épidémie. Le nombre de patients atteints du COVID-19 à l'hôpital s'élève à 23 525 et, parmi eux, 2 579 se trouvent en réanimation.

23h51 : Bonsoir Fi, des nouvelles du pays voisin, l'Italie s'il vous plait ?

23h44 : Le groupe suédois Essity souhaite équiper ses salariés français d'un boîtier, sous forme de collier, qui sonnerait en cas de rapprochement physique trop important. C'est "un système comparable à celui qui dissuade les chiens d'aboyer", dénonce la CFDT : ces "colliers émettraient un son de 85 décibels dès que la distanciation sociale ne serait plus respectée".

23h39 : L'ancien président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré, a appelé à organiser les élections départementales et régionales en juin, comme il l'a proposé au gouvernement, afin d'éviter "une pandémie politique", alertant "qu'on ne reporte pas indéfiniment l'expression démocratique".

23h26 : La livraison du vaccin contre le coronavirus est un vrai défi logistique. Direction la Normandie dans l'une des six plateformes logistiques qui sont utilisées par Santé publique France pour déployer les vaccins contre le Covid-19 sur tout le territoire, notamment dans les Ehpad.

23h22 : Bonsoir @Gigi. Tout à fait. Aux côtés de Jean Castex, seront présents Olivier Véran, le ministre de la Santé, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, de la jeunesse et des Sports, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, Roselyne Bachelot, ministre de la Culture et Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

23h22 : Bonsoir Robin sait on quels ministres accompagneront Jean Castex pour sa conférence de presse demain ?

23h15 : Interpellé à deux reprises sur le défaut d’anticipation de la stratégie vaccinale, le Premier ministre, Jean Castex s’est âprement défendu lors des questions d’actualité au gouvernement. Il appelle à cesser "l’autoflagellation". Le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, a lui été interrogé sur le rythme de la campagne de vaccination contre le covid-19.

23h09 : Jour et nuit. Les autorités britanniques comptent mettre en place "dès que possible" une vaccination 24 heures sur 24 contre le Covid-19 afin d'accélérer la campagne en cours. Confronté à une flambée de contaminations attribuées à un variant considéré plus contagieux, le Royaume-Uni veut vacciner d'ici à mi-février les plus de 70 ans et les soignants, soit environ 15 millions de personnes.

21h22 : En 24 heures, la maladie a tué 232 personnes (contre 362 la veille), portant le bilan total des décès à 69 031 depuis le début de l'épidémie. Le taux de positivité, qui mesure le pourcentage de personnes positives au nouveau coronavirus parmi les personnes testées, reste stable, à 6,5%.

21h21 : Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 reste élevé en France, avec plus de 23 000 contaminations en 24 heures (contre 19 753 la veille). Le nombre de malades du Covid hospitalisés à travers le pays s'élève à 24 735 (contre 24 703 mardi), dont 1 588 arrivées en 24 heures. Les services de réanimation, qui accueillent les patients gravement atteints, ne désemplissent pas, avec 208 admissions sur une journée, et un total de 2 701 malades occupant les lits.

20h50 : La liste ne cesse de s'allonger. En Europe, une vingtaine de pays ont recensé des cas du variant du Sars-Cov-2 détecté en Angleterre. L'essentiel des contaminations concerne des personnes ayant des liens avec le Royaume-Uni, mais pas seulement.

20h17 : Il est 20 heures. Voici un nouveau point sur l'actualité de ce mercredi :

Plus de 247 000 personnes ont reçu une première dose de vaccin en France, soit près de 60 000 de plus que la veille.


Quelles mesures attendre pour freiner l'épidémie de Covid-19 ? Un conseil de défense sanitaire s'est réuni aujourd'hui, avant les annonces prévues demain soir. L'hypothèse d'une généralisation du couvre-feu à 18 heures est notamment sur la table. Le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, se positionne quant à lui pour le maintien de l'ouverture des écoles. Suivez notre direct.

Elisabeth Guigou, proche d'Olivier Duhamel, renonce à présider une commission sur l'inceste. Sa récente nomination pour cette mission avait été critiquée après la révélation des accusations d'inceste visant le politologue.

Les démocrates devraient aujourd'hui enclencher, pour la deuxième fois, une procédure de destitution contre Donald Trump, une semaine après les violences au Capitole qui ont fait cinq morts. Cette fois, ils pourraient être soutenus par certains républicains. Franceinfo revient sur cette semaine qui a vu le président sortant être banni des réseaux sociaux. Résultat entre 21 heures et 22 heures.

Une enquête pour prise illégale d'intérêts visant Eric Dupond-Moretti a été ouverte devant la Cour de justice de la République. Franceinfo vous éclaire sur cette procédure qui vise le ministre de la Justice.

Le ministre des Outre-mers, Sébastien Lecornu, est visé par une enquête pour prise illégale d'intérêts. Il est soupçonné de s'être servi de son poste de président du conseil départemental de l'Eure pour favoriser les intérêts d'une société d'autoroutes.

20h05 : Plus de 247 000 personnes ont reçu une première dose de vaccin en France, soit près de 60 000 de plus que la veille.

19h43 : 10 millions de personnes ont reçu une injection du vaccin aux Etats-Unis, annoncent les autorités sanitaires, soit environ 3% de la population. A la même date, en France, près de 190 000 personnes ont été vaccinées, soit environ 0,28% de la population.

19h15 : Bonsoir @Celine. La conférence de presse du Jean Castex, accompagné de cinq ministres, aura lieu demain à partir de 18 heures. Nous vous la ferons vivre en direct dans ce live.

19h07 : Bonsoir, sait-on à quelle heure est prévue la conférence de presse de demain sur les potentielles nouvelles restrictions ?

18h21 : Jean-Marie Le Pen, 92 ans, affirme avoir été atteint d'une forme atténuée de Covid-19, découvrant dans une prise de sang des traces d'anticorps à ce virus. "J'ai dû avoir une atteinte modérée" sous forme de "gros rhume", a ajouté Jean-Marie Le Pen, qui ne parvient pas à dater ces légers symptômes, précisant que sa prise de sang date d'il y a deux semaines.

18h04 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce mercredi :

Quelles mesures attendre pour freiner l'épidémie de Covid-19 ? Un conseil de défense sanitaire s'est réuni aujourd'hui, avant les annonces prévues demain soir. L'hypothèse d'une généralisation du couvre-feu à 18 heures est notamment sur la table. Le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, se positionne quant à lui pour le maintien de l'ouverture des écoles. Suivez notre direct.

Les démocrates devraient aujourd'hui enclencher, pour la deuxième fois, une procédure de destitution contre Donald Trump, une semaine après les violences au Capitole qui ont fait cinq morts. Cette fois, ils pourraient être soutenus par certains républicains. Franceinfo revient sur cette semaine qui a vu le président sortant être banni des réseaux sociaux.


Une enquête pour prise illégale d'intérêts visant Eric Dupond-Moretti a été ouverte devant la Cour de justice de la République. Franceinfo vous éclaire sur cette procédure qui vise le ministre de la Justice.

Le ministre des Outre-mers, Sébastien Lecornu, est visé par une enquête pour prise illégale d'intérêts. Il est soupçonné de s'être servi de son poste de président du conseil départemental de l'Eure pour favoriser les intérêts d'une société d'autoroutes.

17h38 : Couvre-feu à 18 heures étendu partout, couvre-feu le week-end, fermeture de certains établissements scolaires ? On ne connaît pas encore les mesures que prépare l'exécutif, mais on sait désormais qui va les annoncer et quand. La conférence de presse hebdomadaire du gouvernement se tiendra donc demain à 18 heures. Elle réunira autour de Jean Castex pas moins de cinq ministres : Jean-Michel Blanquer (Education), Bruno Le Maire (Economie), Roselyne Bachelot (Culture), Olivier Véran (Santé) et Frédérique Vidal (Enseignement supérieur).

17h23 : Au total, 84 767 personnes sont mortes du Covid-19 au Royaume-Uni, selon le ministère de la Santé. Le nombre de cas recensés en 24 heures s'élève lui à 47 525.

17h18 : Le Royaume-Uni enregistre un niveau record de 1 564 morts en 24 heures.

16h56 : Le syndicat Snes-SFU propose de passer à des demi-groupes dans les lycées pour limiter la propagation du virus, mais regrette que cette option n'ait pas été mise en place plus tôt par le gouvernement. "Il y a vraiment un manque d'anticipation de la part du ministère. C'est absolument dommage qu'on soit en train de se poser la question, alors qu'aujourd'hui, on devrait être en train de le mettre en place", affirme sa secrétaire générale adjointe Sophie Vénétitay au micro de franceinfo.

15h55 : Le pape François, âgé de 84 ans, s'est fait vacciner contre le Covid-19, au premier jour de la campagne de vaccination organisée par le Vatican, selon deux journalistes proches du souverain pontife. Sollicité, le Saint-Siège n'a pas encore confirmé l'information.

15h46 : Personnellement, je passe déjà par doctolib pour mes rdv, aussi c'est très bien que ce soit aussi possible pour la vaccination. Si une personne n'est pas d'accord, il y aura aussi un numéro de tel......la paranoia doit être assumée.

15h46 : Bonjour, Peut etre parce que ca marche alors que l'administration publique française montre encore son manque de réactivité, d'implication et son esprit tatillon. Mais comme d'habitude ce post ne sera pas publié car il n'est pas dans la ligne éditoriale. Bonne journée

15h45 : Quelles informations de santé il faut donner ? A priori ils prennent juste des RDV comme c'est déjà le cas (avec souvent pas d'autre alternative) pour des milliers de médecins.