Covid-19 : le vaccin disponible d'ici fin janvier pour les "professionnels de santé de 50 ans et plus", annonce Olivier Véran

Le ministre de la Santé a répondu mardi soir sur France 2 aux critiques sur la lenteur de la campagne vaccinale, entamée dimanche en France.

Ce qu'il faut savoir

Une campagne de vaccination contre le Covid-19 trop lente ? Elle va être élargie aux "professionnels de santé de 50 ans et plus ou qui souffrent de maladies qui les exposent à des risques de forme grave" d'ici la fin du mois de janvier, a annoncé Olivier Véran mardi 29 décembre.

"Ensuite viendra le temps de la population générale", a-t-il ajouté sur le plateau du 20 heures de France 2 en réponse aux critiques sur la lenteur de la campagne vaccinale, entamée dimanche en France. Depuis dimanche, moins de 100 personnes ont été vaccinées, alors que l'objectif est d'arriver à un million d'ici fin février. Suivez notre direct.

Un couvre-feu à 18 heures envisagé à partir du 2 janvier dans certains territoires. Vers de nouvelles restrictions dans certains territoires pour lutter contre le Covid-19, mais pas de confinement. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé mardi la possibilité d'un couvre-feu avancé à 18 heures – au lieu de 20 heures – dès le samedi 2 janvier pour les territoires les plus touchés par l'épidémie. Une concertation avec les élus locaux et les ARS (Agences régionales de santé) aura lieu.

Plus de 50 000 cas recensés en 24 heures au Royaume-Uni, un record. Le Royaume-Uni, confronté à une accélération de l'épidémie de Covid-19 attribuée à un nouveau variant du virus, a recensé mardi 29 décembre 53 135 cas supplémentaires, un record, selon le bilan du gouvernement.

Enregistrée malgré le reconfinement d'une grande partie de la population du Royaume-Uni ces derniers jours, cette augmentation porte le nombre total des cas enregistrés à 2 382 865 depuis le début de la pandémie, dont 71 567 ont été mortels (+414 annoncés mardi). 

L'Union européenne commande 100 millions de doses supplémentaires du vaccin de Pfizer-BioNTech. C'est ce qu'a annoncé mardi la présidente de la Commission européenne, sur Twitter. Les Vingt-Sept disposeront donc au total de 300 millions de doses, précise Ursula von der Leyen. La campagne de vaccination a débuté dimanche 27 décembre dans l'Union européenne. 

L'Argentine débute sa campagne de vaccination avec Spoutnik V. Le pays devient le premierd'Amérique latine à utiliser le vaccin russe. La campagne se déroule de façon simultanée dans tout le pays, avec pour cœur de cible la vaccination volontaire du personnel de santé, dans un premier temps. En Europe, la Biélorussie a également annoncé mardi le début de sa campagne de vaccination avec l'arrivée dans le pays des premières doses du vaccin russe. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h53 : "Ce qui me semble important dans les propos du ministre, c'est qu'il parle de mesures ciblées et territorialisées en fonction des données sanitaires. Il s'appuie sur les départements qui m'apparaissent être un territoire pertinent pour analyser la situation."

A la tête d'un département qui échappe pour l'instant à l'avancement du couvre-feu, cet élu fait par de sa satisfaction. "Dans le département du Bas-Rhin, la situation est à priori aujourd'hui sous contrôle", indique-t-il.

23h25 : "Je suis dubitative, je faisais partie des élus locaux du Grand-Est pour un reconfinement lourd de toute la région. Est-ce qu'un couvre feu avancé sera suffisant ? Je l'espère."

Sur franceinfo, cette élu du Grand Est réagit au probable couvre-feu annoncé par le ministre de la Santé.

23h22 : Invité sur France 2, Olivier Véran a expliqué pourquoi il ne se faisait pas vacciner tout de suite. "Je ne veux pas prendre la place de quelqu'un de plus prioritaire que moi, a-t-il répondu. Si je me faisais vacciner devant les caméras, les plus réfractaires diraient que ce n'est pas le vaccin qu'on m'a inoculé".


(FRANCE 2)

22h49 : "Je crains qu’attendre début janvier pour la prise d'éventuelles décisions ne se traduise par une aggravation de la perte de contrôle sur l'épidémie et par une situation proche de celle que nos collègues anglais sont en train de vivre"

Sur franceinfo, ce médecin ne comprend pas le "manque de réactivité" du gouvernement, qu'il juge inquiétant.

22h21 : "Le plan du gouvernement Trump pour la distribution des vaccins est très en retard"

Le futur président américain critique ouvertement la gestion de l'épidémie par son prédécesseur. Quelque 2,1 millions de personnes ont reçu une première injection de l'un des deux vaccins autorisés (Pfizer/BioNTech et Moderna). Ce nombre est loin de l'objectif affiché de l'administration Trump, qui avait promis 20 millions de personnes vaccinées d'ici la fin de l'année.

22h04 : Bonsoir @Philippe. Pour l'instant l'Ile-de-France ne fait pas partie des régions concernées par un potentiel avancement du couvre-feu à 18 heures. La liste sera connue vendredi. En attendant, voici les 20 départements pressentis.

22h03 : Bonsoir !Qu'en est-il de Paris ou de sa couronne ? Quid de l'Ile de France dans ses mesures de sécurité sanitaire ?Bonne soirée à tous et merci de vos commentaires (et des réponses avisées !).

21h53 : Dans les Alpes-Maritimes, l'un des départements concernés par l'avancement probable du couvre-feu, le maire de Nice accueille favorablement la mesure proposée par le gouvernement.

21h44 : @Flos : Vous avez bien lu, seuls deux départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes seraient concernés pour le moment, l'Ardèche et l'Allier. Dans ces départements comme dans les 18 autres, les autorités de santé recensent plus de 250 personnes contaminées pour 100 000 habitants. La liste définitive des territoires concernés sera connue vendredi.

21h43 : Vous êtes sûr ? Seulement Ardèche et Allier en ARA ? Ou toute la région sauf Ardèche et Allier ?

21h26 : Il est de retour. Le président algérien Abdelmadjid Tebboune est apparu ce soir à la télévision publique de retour dans son pays après un séjour de deux mois en Allemagne où il a été soigné du Covid-19. "C'est difficile d'être loin de son pays et plus difficile encore pour quelqu'un qui a beaucoup de responsabilité", a déclaré le chef de l'Etat.

21h08 : Bonsoir . Selon les informations de franceinfo, voici la liste des départements pour lesquels le gouvernement envisage un couvre-feu renforcé à partir du 2 janvier. Une concertation avec les autorités locales doit encore le confirmer.

• Grand Est : tous les départements, à l'exception du Bas-Rhin.

• Bourgogne-Franche-Comté : tous les départements, à l'exception de la Côte-d'Or.

• Auvergne-Rhône-Alpes : l'Ardèche et l'Allier.

• Provence-Alpes-Côte d'Azur : Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes.

21h06 : Quand connaîtra-t-on le détail des départements concernés ? Merci

21h04 : Invité du journal de 20 heures ce soir, le ministre de la Santé a répondu aux questions que vous nous avez envoyées via le formulaire. Voici la séquence :

(FRANCE 2)

20h53 : C'est l'une des régions les plus touchées par l'épidémie en cette fin d'année. France 2 s'est rendue dans le Grand Est, à l'hôpital de Nancy (Meurthe-et-Moselle).

(FRANCE 2)

20h22 : L'interview d'Olivier Véran est terminée. Voici ce qu'il faut en retenir :

• Pas de reconfinement local ou généralisé pour le moment.

• Une concertation va démarrer avec les dirigeants des régions et départements les plus touchés par l'épidémie (Grand Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne Franche-Comté et Alpes-Maritimes). Le gouvernement va proposer une extension du couvre-feu dans certains départements et métropoles à 18 heures, à partir du 2 janvier.

• Peu d'assouplissement en vue pour le 7 janvier. "Il paraît difficilement concevable à ce stade de lever la totalité des contraintes", a-t-il déclaré, en annonçant des décisions la semaine prochaine.

20h17 : Voici la déclaration d'Olivier Véran sur l'avancement du couvre-feu dans certains territoires.

(FRANCE 2)

20h20 : "Je ne confonds pas vitesse et précipitation. Cet écart avec d'autres pays est assumé. A la fin du mois de janvier, nous aurons rattrapé ce décalage."

Le ministre de la Santé répond à une question sur la lenteur de la stratégie vaccinale de la France.

20h14 : "Je n'aurai aucune difficulté à me faire vacciner. C'est une chance pour l'humanité. Mais je ne veux pas prendre la place de quelqu'un de plus prioritaire que moi, je suis une personne à faible risque, âgée de 40 ans."

Le ministre répond à une question sur pourquoi les ministres ne se font pas vacciner, comme l'ont fait d'autres dirigeants à l'étranger.

20h13 : On résume rapidement les premières annonces d'Olivier Véran ce soir :

• Pas de reconfinement local ou généralisé pour le moment.

• Une concertation va démarrer avec les dirigeants des régions et départements les plus touchés par l'épidémie (Grand Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne Franche-Comté et Alpes-Maritimes). Le gouvernement va proposer une extension du couvre-feu dans certains départements et métropoles à 18 heures, à partir du 2 janvier.

20h13 : "Il paraît difficile de se projeter dans un hiver clément qui nous permettrait de sortir la tête de l'eau."

20h09 : "Les décisions seront annoncées dans le courant de la semaine prochaine, lorsque nous aurons les informations à date."

20h19 : "Il paraît difficilement concevable à ce stade de lever la totalité des contraintes le 7 janvier."

Le ministre parle maintenant de l'ensemble du pays et de la date butoir du 7 janvier fixée par le Premier ministre pour une "clause de revoyure".

20h09 : Le ministre annonce une concertation avec les territoires concernés par cette aggravation. "Ce que nous écartons pour le moment, c'est le confinement. Nous allons proposer une extension du couvre-feu à 18 heures dans certains départements et métropoles de ces régions à partir du 2 janvier", indique Olivier Véran. #VERAN



(FRANCE 2)

20h06 : "Il y a des disparités régionales importantes, avec l'ouest de la France moins touché et l'est de la France plus touché. La situation est plus problématique dans quatre régions : le Grand Est, la région Franche-Comté, l'Auvergne-Rhône-Alpes et les Alpes-Maritimes."

20h05 : "Nous sommes sur un plateau depuis trois semaines, avec environ 15 000 nouvelles contaminations par jour. L'objectif était de 5 000. Nous sommes encore trop haut."

20h00 : Le ministre de la Santé, Olivier Véran, est l'invité du journal de 20 heures quelques heures après le dernier conseil de défense consacré à l'épidémie. Vous pouvez le regarder ici.

19h58 : Il est presque 20 heures, voici le point sur l'actualité :

• Le Conseil scientifique juge "probable" une "reprise incontrôlée" de l'épidémie en France au mois de janvier. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, est l'invité du journal de 20 heures de France 2 pour faire le point, vous pouvez l'écouter ici.

• Le réchauffement climatique se poursuit. L'année 2020 a été la plus chaude jamais enregistrée en France, selon des résultats communiqués par Météo France aujourd'hui.
Un séisme de 6,4 a frappé la Croatie dans la matinée. Au moins cinq personnes ont été tuées, selon le dernier bilan.

Le couturier français Pierre Cardin est mort aujourd'hui à l'âge de 98 ans, a indiqué sa famille. Au cours de ses 70 ans de carrière, il n'a cessé d'apporter sa créativité et son innovation à l'univers de la mode.

19h44 : Le nombre de décès supplémentaires s'élève lui à 969, portant le total à 64 078 morts depuis le début de l'épidémie.

19h43 : Le virus circule activement en France. Selon Santé publique France, 11 395 nouveaux cas ont été diagnostiqués ces dernières 24 heures. C'est nettement plus qu'hier (2 960), une journée où les chiffres sont traditionnellement moins élevés à cause du week-end.

19h39 : Le Conseil fait cet avertissement dans son dernier avis, remis au gouvernement le 23 décembre mais rendu public seulement mardi soir. Pour l'éviter, il propose trois options : un confinement strict dès le 28 décembre dans les régions ou les villes les plus touchées, une limitation des activités sociales ou économiques début janvier ou une réponse "plus tardive" avec des mesures de restriction accrue. Le ministre de la Santé devrait en dire un peu plus ce soir au journal de 20 heures de France 2.

19h28 : Le Conseil scientifique juge "probable" une "reprise incontrôlée" de l'épidémie en France.

19h25 : Dans une note que franceinfo a pu consulter, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, demande aux forces de l'ordre de concentrer leur dispositif de contrôle sur les fêtes clandestines et les violences urbaines pour la soirée du Nouvel An. Aucune consigne d'indulgence n'a été donnée. Les contrôles seront concentrés dans les centres-villes et les quartiers sensibles, d'après ce document.

19h12 : Le virus accélère au Royaume-Uni. Le pays a recensé mardi 53 135 cas supplémentaires, un record, selon le bilan du gouvernement. Enregistrée malgré le reconfinement d'une grande partie de la population du Royaume-Uni ces derniers jours, cette augmentation, attribuée à un nouveau variant du virus, porte le nombre total des cas enregistrés à 2 382 865 depuis le début de la pandémie, dont 71 567 ont été mortels (+414 annoncés mardi).



(Tolga Akmen / AFP)

18h46 : Bonsoir . Nous venons justement de publier un article qui donne quelques éléments d'explication sur la lenteur de la campagne de vaccination française. Vous pouvez le consulter ici.

18h58 : Comment se fait-il qu'en France le plan de vaccination soit aussi long ? Les populations jeunes ne pourront pas être vaccinées avant plusieurs mois alors que dans les autres pays d'Europe c'est plus rapide ?

18h15 : Après l'Union européenne, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo réclame que la Chine libère la "journaliste citoyenne" condamnée à de la prison après avoir couvert l'épidémie de Covid-19 à Wuhan, et a accusé Pékin de vouloir cacher l'ampleur de la pandémie. "Le parti communiste chinois a de nouveau montré qu'il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour réduire au silence ceux qui remettent en question la ligne officielle du parti, même si cela concerne des informations de santé publique cruciales", a-t-il dit dans un communiqué.

18h31 : Il est 18 heures, c'est le moment de faire un point sur l'actualité

  • Un séisme de 6,4 a frappé la Croatie dans la matinée. Au moins un décès est à déplorer, celui d'une fillette, a annoncé le Premier ministre croate. Le ministre français des Affaires européennes, Clément Beaune, a annoncé que a France était prête à apporter "son aide".
  • Le ministre de la Santé, Olivier Véran, sera l'invité du "20 heures" de France 2 ce soir. Il va notamment évoquer la campagne de vaccination en France et faire un point sur l'épidémie. Vous pouvez lui poser vos questions sur notre page #OnVousRépond
  • Le couturier français Pierre Cardin est mort aujourd'hui à l'âge de 98 ans, a indiqué sa famille. Au cours de ses 70 ans de carrière, il n'a cessé d'apporter sa créativité et son innovation à l'univers de la mode
  • L'année 2020 a été la plus chaude jamais enregistrée depuis 1900, selon Météo France. Il a fait en moyenne 14 °C au cours de l'année.

17h31 : Bonjour Il est particulièrement difficile de connaître "le vrai" nombre de morts en Chine liées au virus. Officiellement, le pays a recensé 4 634 décès liés à cette épidémie depuis le mois de janvier.

17h39 : Le vrai chiffre de la mortalité Covid-19 en Chine, il est de combien ?

17h25 : Invité du "20 heures" de France 2 ce soir, le ministre de la Santé, Olivier Véran, fera un point sur l'épidémie de Covid-19 en France. Il répondra aussi à vos questions en direct concernant la campagne de vaccination en France, que vous pouvez poser sur notre page #OnVousRépond.

16h31 : Faut-il déjà parler de troisième vague ? Pour l'épidémiologiste Pascal Crépey, "il est beaucoup trop tôt" pour évoquer une nouvelle vague du virus. "Nous sommes encore sur un plateau et il n'est pas certain que l'épidémie flambe vraiment", a-t-il déclaré à notre antenne. Vous pouvez retrouver l'ensemble de son interview dans cet article.

16h27 : Bonjour @Fab et merci à vous pour votre message. Nous évoquions il y a peu cette question sur le nombre assez faible de décès en Russie liés au virus dans cet article. Depuis, la position des autorités a changé puisqu'elles ont admis hier environ 186 000 morts dues au Covid-19. Ce nombre, trois fois supérieur à celui annoncé jusqu'à présent, fait de la Russie l'un des pays les plus endeuillés au monde.

16h26 : Bonjour FI et bravo pour votre travail d'information sérieuse. Je retente ma question (j'ai peut-être loupé votre article sur le sujet) : la Russie aurait ré-évalué (x3 !!!) le nombre de décès liés à la Covid. Vous confirmez ?

16h20 : Ce pourcentage de 40% est en large baisse par rapport à leur précédente étude publiée en octobre (54% enclins à se faire vacciner) et encore plus par rapport à août (59%). A l'opposé, la Chine est en tête des pays où les personnes interrogées sont les plus enclines à se faire vacciner (80%), devant le Brésil (78%) et le Royaume-Uni (77%).

16h18 : La France championne du monde... des anti-vaccins. Seuls 4 Français sur 10 souhaitent se faire vacciner contre le Covid-19, selon un sondage Ipsos Global Advisor en partenariat avec le Forum économique mondial, publié aujourd'hui. La France est sur le podium des pays réfractaires aux vaccins, devant la Russie et l'Afrique du Sud.

15h50 : Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin demande aux préfets de prendre des mesures pour lutter en "priorité" contre les "rassemblements non autorisés" et les "violences urbaines" d'ici la fin de l'année, en particulier pendant la nuit de la Saint-Sylvestre, dans une note consultée mardi par l'AFP.

15h44 : Olivier Véran, le ministre de la Santé, sera l'invité du "20 heures" de France 2 ce soir.

15h20 : Bonjour Pour le moment, aucune prise de parole n'est prévue à l'issue du conseil de défense sanitaire. Habituellement, un rapide retour était fait à l'issue du conseil des ministres, le mercredi. Mais là encore, compte tenu des congés, le conseil des ministres n'est pas à l'agenda.