DIRECT. Covid-19 : le gouvernement prolonge de 6 mois les aides pour l'apprentissage jusqu'au 30 juin 2022

Le Premier ministre l'a annoncé lundi. La prime, prévue dans le cadre du plan "Un jeune, une solution", s'élève à 5 000 euros pour un mineur, 8 000 euros pour un majeur.

Jean Castex, invité exceptionnel du 20 Heures de France 2, mardi 11 mai.
Jean Castex, invité exceptionnel du 20 Heures de France 2, mardi 11 mai. (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)
Ce qu'il faut savoir

La fin du "quoi qu'il en coûte" ne signifie pas la suppression de toutes les aides de l'Etat. Le Premier ministre a annoncé, lundi 6 septembre, la prolongation pour six mois, jusqu'au 30 juin 2022, des aides en faveur de l'apprentissage. La prime, prévue dans le cadre du plan "Un jeune, une solution", s'élève à 5 000 euros pour un mineur, 8 000 euros pour un majeur. Le dispositif avait déjà été reconduit au printemps jusqu'en décembre 2021. Suivez notre direct.

L'obligation du pass sanitaire réduite dès mercredi. Invité ce lundi de la matinale de BFMTV, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a annoncé que les centres commerciaux de plus de 20 000 m2 dans les départements "où l'incidence est passée sous 200 pour 100 000 habitants" et où celle-ci est en "baisse continue" depuis une semaine ne sont plus concernés par l'obligation du pass sanitaire.

La Nouvelle-Zélande se déconfine. La Nouvelle-Zélande va mettre fin cette semaine au confinement national de l'archipel, a annoncé la Première ministre Jacinda Ardern en précisant qu'il restera en vigueur à Auckland, épicentre de l'épidémie de Covid-19 dans le pays. Environ trois millions de Néo-Zélandais pourront à nouveau sortir mercredi et les écoles rouvriront jeudi.

 La Nouvelle-Calédonie se reconfine. Un confinement strict et généralisé, le troisième en dix-huit mois, prendra effet mardi 7 septembre à midi pour quinze jours. Le président du gouvernement, Louis Mapou, a confirmé que trois cas autochtones de Covid-19 ont été détectés dans l'archipel auprès de trois résidents.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

22h58 : En France, 86% des plus de 80 ans ont reçu leurs deux doses du vaccin contre le Covid-19. Pour atteindre ces personnes âgées, il faut parfois aller taper à leur porte, ce que font des réseaux de médecins, en vaccinant directement à domicile. Voici le reportage de France 2.

21h36 : En France, 3 042 nouveaux cas ont été remontés sur les dernières 24 heures, selon les chiffres de Santé publique France, soit 13 316 cas par jour en moyenne sur les 7 derniers jours. L'organisme décompte également 661 nouvelles hospitalisations en 24 heures, soit 610 nouvelles hospitalisations par jour en moyenne sur la semaine. Toujours selon Santé publique France, 2 249 patients se trouvent actuellement en réanimation ou en soin intensif.




21h07 : L'Institut Pasteur de Lille est à la recherche d'un traitement contre le Covid-19. Il a recruté son premier patient et a annoncé être à la recherche de centaines d'autres pour la deuxième phase d'un essai clinique dont l'objectif sera de mesurer l'efficacité du clofoctol dans la prévention de l'hospitalisation et dans la prise en charge précoce de patients atteint par le coronavirus.

20h10 : Il est 20 heures passées de quelques minutes. Voici notre point sur l'actualité.

• "Bébel" est mort. L'un des derniers monstres sacrés du cinéma français, Jean-Paul Belmondo, est décédé à Paris à l'âge de 88 ans. Après 50 ans de carrière, l'acteur avait vu son parcours stoppé par un AVC, en 2001.

"En lui, nous nous retrouvions tous", a salué Emmanuel Macron, en hommage à Jean-Paul Belmondo, "un trésor national, tout en panache et en éclats de rire". Suivez les réactions dans notre direct.

• Au lendemain de la capture du président Alpha Condé et de la "dissolution" des institutions, les putschistes ont promis de mettre sur pied "un gouvernement d'union nationale" au terme d'une "concertation" dont les délais n'ont pas été précisés. Suivez notre direct.

Grâce à la baisse du taux d'incidence dans le pays, le pass sanitaire ne sera plus exigé dans les centres commerciaux de plus de 20 000 m2 à partir de mercredi, sauf dans neuf départements encore dans le rouge, a annoncé le gouvernement. Suivez notre direct.

19h50 : Que faire des masques jetables ? Les recycler, bien sûr ! Le maire de Limoges a lancé en mai dernier une vaste collecte, afin de transformer ses déchets en matériel scolaire. Voici comment ça fonctionne.

19h42 : Le retour au "monde d'avant" ? Aujourd'hui, le métro londonien s'est approché de son niveau de fréquentation d'avant la pandémie, enregistrant un nombre d'usagers qui n'avait pas été atteint depuis mars 2020, rapporte SkyNews (article en anglais).

18h57 : Embouteillage en perspective à la Cour de justice de la République (CJR). "Il y a des milliers de plaintes qui arrivent" concernant la gestion par le gouvernement de la crise du Covid-19, a déclaré le procureur général près la Cour de cassation, François Molins. Il s'est exprimé dans un entretien diffusé hier sur LCI. Pour rappel, la CJR est la seule juridiction habilitée à poursuivre et juger Premiers ministres, ministres et secrétaires d'Etat pour les crimes et délits commis "dans l'exercice de leurs fonctions". Elle mène actuellement une instruction depuis juillet 2020 concernant l'ancien Premier ministre Edouard Philippe, l'ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn et son successeur, Olivier Véran, pour la gestion du Covid-19.

18h20 : Il est 18 heures, voici un nouveau point sur l'actualité de ce lundi :

• C'est le tour de"Bébel". L'un des derniers monstres sacrés du cinéma français, Jean-Paul Belmondo, est décédé à Paris à l'âge de 88 ans. Après 50 ans de carrière, l'acteur avait vu son parcours stoppé par un AVC, en 2001.

"En lui, nous nous retrouvions tous", a salué Emmanuel Macron, en hommage à Jean-Paul Belmondo, "un trésor national, tout en panache et en éclats de rire". Suivez les réactions dans notre direct.

• Au lendemain de la capture du président Alpha Condé et de la "dissolution" des institutions, les putschistes ont promis de mettre sur pied "un gouvernement d'union nationale" au terme d'une "concertation" dont les délais n'ont pas été précisés. Suivez notre direct.

Grâce à la baisse du taux d'incidence dans le pays, le pass sanitaire ne sera plus exigé dans les centres commerciaux de plus de 20 000 m2 à partir de mercredi, sauf dans neuf départements encore dans le rouge, a annoncé le gouvernement. Suivez notre direct.

17h43 : Plus de 10 000 salariés ont répondu à un questionnaire de la CGT, au printemps dernier, sur leur pratique du télétravail. Bilan des courses : ce mode de travail est plébiscité par les salariés, même s'il se traduit fréquemment par une hausse du temps de travail, des frais personnels et des soucis de santé.

15h58 : "Nous adressons notre sympathie à cet homonyme de François Crémieux, ainsi qu’à ses voisins dont l'immeuble a été pris pour cible."

L'AP-HM dénonce des agissements "indignes" après que des manifestants opposés au pass sanitaire ont tagué un immeuble qu'ils pensaient être celui du directeur général des hôpitaux marseillais. Le Figaro vous raconte cet imbroglio.

15h52 : Le pic de la quatrième vague est-il passé ? Plusieurs indicateurs, comme le nombre de nouveaux cas ou d'hospitalisations, sont à la baisse en ce début septembre dans l'Hexagone et en Corse. La preuve en quatre infographies (avec un tout début de repli du côté des réanimations).

15h27 : Une entreprise peut-elle imposer le pass sanitaire si elle n'est pas concernée par l'obligation mise en place par le gouvernement ? "Pour moi, c'est clairement illégal", estime une avocate spécialisée en droit du travail, Michèle Bauer. Son confrère Eric Rocheblave évoque, plus prudemment, un risque de "contentieux".

15h25 : Une entreprise de téléassistance a annoncé qu'elle entendait imposer le pass sanitaire à tous ses salariés à partir du 1er octobre, avec suspension de salaire pour les récalcitrants. Son patron justifie sa décision par l'obligation faite aux entreprises de protéger la santé de leurs salariés.

14h10 : Pour avoir les idées claires, voici les principaux titres de ce lundi après-midi :

Après que talibans ont annoncé avoir pris le contrôle de la vallée du Panchir, le Front national de résistance assure conserver certaines "positions stratégiques" et appelle à "lancer un soulèvement national" dans le pays et depuis l'étranger. Suivez notre direct.



#GUINEE Au lendemain de la capture du président Alpha Condé et de la "dissolution" des institutions, lors d'un coup d'Etat condamné par la France, les putschistes ont réuni les responsables politiques du pays et doivent dévoiler leurs ambitions. Suivez notre direct.


Grâce à la baisse du taux d'incidence dans le pays, le pass sanitaire ne sera plus exigé dans les centres commerciaux de plus de 20 000 m2 à partir de mercredi, sauf dans neuf départements encore dans le rouge, a annoncé le gouvernement. Suivez notre direct.

"Le monde entier va regarder ce procès." A deux jours de l'ouverture de l'audience, le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a visité la salle qui abritera les débats et défendu l'importance des "règles" d'un procès, "qui distinguent la civilisation de la barbarie".

13h24 : Envie d'une bonne lecture à vous mettre sous la dent pendant la pause déjeuner ? Voici notre carte du jour :

• Clément Parrot se penche sur la stratégie jusqu'auboutiste des candidats à la primaire écolo : à ce stade, tous excluent l'hypothèse d'un retrait au profit d'un autre candidat de gauche.

• Anne Brigaudeau tend le micro à une sociologue du travail, Marie Benedetto-Meyer, qui décrypte la montée en puissance du télétravail, qui permet plus d'autonomie mais aussi une surveillance "plus insidieuse".

• Rachel Rodrigues s'intéresse à l'impact de la pandémie sur les crèches. "L'accueil traditionnel du lundi au vendredi, de 8 heures à 18 heures, qui se calquait sur les journées de travail, est de moins en moins une réalité", lui confie une professionnelle.

12h06 : Il est midi, le point sur les titres :

Dès mercredi, il ne sera plus nécessaire de présenter son pass sanitaire dans les centres commerciaux de plus de 20 000 m2, sauf dans neuf départements : Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Corse-du-Sud, Gard, Hérault, Rhône, Seine-Saint-Denis, Var et Vaucluse. Suivez notre direct.

Les talibans ont annoncé avoir pris le contrôle "complet" de la vallée du Panchir, où s'était organisée la résistance à leur encontre. Le Front national de résistance assure conserver certaines "positions stratégiques" et promet de ne pas abandonner le combat. Suivez notre direct.

#GUINEE Des officiers des forces spéciales guinéennes ont affirmé hier avoir capturé le président Alpha Condé, pris le contrôle de Conakry et "dissous" les institutions, lors d'un coup d'Etat condamné par la France. Suivez notre direct.

L'ancien défenseur de l'équipe de France Jean-Pierre Adams, qui était dans le coma depuis 1982, est mort.

11h55 : Bonjour @Maquis, il ne sera plus nécessaire dès mercredi de présenter son pass sanitaire pour faire ses courses dans les centres commerciaux de plus de 20 000 m2... sauf dans 64 centres commerciaux de neuf départements : Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Corse du Sud, Gard, Hérault, Rhône, Seine-Saint-Denis, Var, Vaucluse.

11h53 : Bonjour FI ! La Corse ne fait pas partie des départements où le pass n’est plus demandé dans les centres commerciaux ? Merci

11h47 : Non ! Y'en a marre des commémorations, des hommages, des cerémonies du souvenir,... depuis des décénnies ! C'est de la parade populiste (avec tout le respect dû aux victimes). On attend des analyses, des solutions, des décisions et des financements !

11h47 : si le pire est devant nous , quel en est l'intérêt?

11h47 : Je comprends le demande de @murmuroning, mais on ne peut pas commémorer les victimes du Covid… pas encore… parce que (malheureusement) il va y en avoir encore des milliers avant que nous ne soyons débarrassés de cette cochonnerie ! L’OMS n’a t’elle pas annoncé encore 220 000 morts en Europe d’ici à Noël ?

11h46 : Plusieurs d'entre vous réagissent en commentaire à la proposition d'une internaute d'organiser un hommage pour les victimes du Covid-19, au lendemain d'une journée de prière en Polynésie à ce sujet. Voici quelques-unes de vos remarques.

11h27 : Bonjour @mumunording, plusieurs pays comme l'Espagne, l'Italie ou les Etats-Unis ont déjà rendu hommage aux victimes de la pandémie. En France, la réflexion est "engagée", assurait au printemps le gouvernement, qui a reçu des associations de familles de victimes, mais la date est renvoyée à la fin de l'épidémie.

11h26 : Bonjour France Info, toujours aucune journée de commémoration pour les 114000 victimes du Covid. Est ce que la France qui refuse de le faire ou d'autres pays n'ont aussi rien fait pour leurs mort du Covid ? Je vous remercie d'avance pour votre réponse bonne journée à vous cordialement

10h52 : Une journée de prière en mémoire des victimes du Covid-19 a eu lieu hier en Polynésie, à l'appel du président du gouvernement local, rapporte La 1ère. La loi de séparation des Eglises et de l'Etat de 1905 ne s'applique pas dans ce territoire où la religion est très présente, l'église protestante Ma'ohi et l'église catholique se partageant la majorité des fidèles.

10h41 : Un confinement strict et généralisé prendra effet dès demain, à midi, en Nouvelle-Calédonie, après la découverte de trois cas de Covid-19 extérieurs à des personnes en quatorzaine. Les établissements scolaires ont déjà fermés et le trafic aérien sera suspendu ce soir, détaille La 1ère.

09h43 : Voici la liste des départements dans lesquels le pass sanitaire ne s'appliquera plus, à partir de mercredi, dans les centres commerciaux de plus de 20 000 m2 : Isère, Loire, Haute-Savoie, Bas-Rhin, Paris, Yvelines, Essonne, Val-de-Marne, Val-d'Oise, Hauts-de-Seine, Seine-et-Marne, Charente-Maritime, Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées et Pyrénées-Orientales.

09h25 : Il est grand temps de faire un nouveau point sur l'actualité :

Les centres commerciaux de plus de 20 000 m2 dans les départements "où l'incidence est passée sous 200 pour 100 000 habitants", et où celle-ci est en "baisse continue" depuis une semaine, ne seront plus concernés par le pass sanitaire à partir de mercredi, a annoncé Bruno Le Maire.

Les talibans ont annoncé avoir pris le contrôle "complet" de la vallée du Panchir, où s'était organisée la résistance à leur encontre depuis leur prise du pouvoir en Afghanistan. Le Front national de résistance assure conserver certaines "positions stratégiques" et promet de ne pas abandonner le combat. Suivez notre direct.

Des officiers des forces spéciales guinéennes ont affirmé hier avoir capturé le président Alpha Condé, pris le contrôle de Conakry et "dissous" les institutions, lors d'un coup d'Etat condamné par la France. Suivez notre direct.

09h06 : Les centres commerciaux de plus de 20 000 m2 dans les départements "où l'incidence est passée sous 200 pour 100 000 habitants", et où celle-ci est en "baisse continue" depuis une semaine, ne sont plus concernés par l'obligation du pass sanitaire, précise le ministre de l'Economie.

09h03 : Le pass sanitaire ne concernera plus que 64 centres commerciaux à partir de mercredi, contre 178 aujourd'hui, annonce Bruno Le Maire sur BFMTV.

08h59 : Comment va-t-on rembourser la dette liée au Covid-19 ? "Nous sommes sortis du 'quoi qu'il en coûte'", rappelle Bruno Le Maire. "Il faudra rétablir les finances publiques" via "la croissance, les réformes de structures", dont la réforme des retraites, et "une règle d'or à valeur constitutionnelle" sur les dépenses publiques, estime le ministre de l'Economie.

08h36 : Au moins trois cas de Covid-19 ont été recensés en Nouvelle-Calédonie en dehors de situations de quatorzaine, rapporte La 1ère, ce qui n'était pas arrivé depuis fin juillet. Le plan blanc a été déclenché.

09h03 : Pour la sociologue du travail, les changements induits par le télétravail "s'inscrivent dans des tendances longues qui ont largement précédé la crise sanitaire : la flexibilité, l'individualisation du travail, la rationalisation des espaces, avec la réduction des mètres carrés ou le 'flex office' (absence de bureaux attribués)". Retrouvez ce grand entretien ici.

09h02 : "Pendant le confinement, affirme Marie Benedetto-Meyer, on a cassé l'idée qu'il s'agissait uniquement d'un privilège de cadre en mettant massivement en télétravail de nombreuses professions : salariés des centres d'appels, des services clients, enseignants, formateurs... Finalement, on s'est rendu compte qu'on pouvait élargir considérablement la palette des activités dites 'télétravaillables'."

09h03 : Epidémie, an II, avec une nouvelle rentrée sous le signe du Covid-19. Dans l'univers professionnel, le basculement en télétravail s'inscrira-t-il dans la durée ? Quelles sont les mutations en cours ? Tour d'horizon avec Marie Benedetto-Meyer, maîtresse de conférence en sociologie du travail à l'université de technologie de Tours, et co-auteure de Sociologie du numérique au travail. Un homme travaille depuis sa maison de campagne à Lormes (Nièvre), le 22 juillet 2021. (MYRIAM TIRLER / HANS LUCAS / AFP)(MYRIAM TIRLER / HANS LUCAS / AFP)

07h11 : Enfin, Les Echos s'arrêtent sur la reprise de l'emploi après la crise liée au Covid-19. Hôtellerie, commerce alimentaire et santé font partie des secteurs les plus demandés. Abonnement aux Échos Pas Cher avec le BOUQUET ÉCONOMIE ePresse.fr

07h22 : Faisons un premier point sur l'actualité :

Des officiers des forces spéciales guinéennes ont affirmé hier avoir capturé le président Alpha Condé, pris le contrôle de Conakry et "dissous" les institutions, lors d'un coup d'Etat condamné par la France.

La résistance anti-talibans dans la vallée du Panchir, unique région qui ne soit pas encore aux mains du régime taliban, a appelé à un cessez-le-feu après des informations faisant état de lourdes pertes au cours du week-end.

Le match Brésil-Argentine, comptant pour les éliminatoires du Mondial 2022, a été interrompu au bout de quelques minutes par l'agence sanitaire brésilienne, quatre joueurs argentins étant accusés de violer les protocoles contre le Covid-19. La Fifa a confirmé que la rencontre avait été "suspendue sur décision de l'arbitre", sans préciser s'il sera reporté ou non à une date ultérieure.