Covid-19 : "une centaine" de patients seront transférés hors d'Ile-de-France la semaine prochaine, annonce Gabriel Attal

A partir de la semaine prochaine, six transferts de patients par jour auront lieu "par moyen aéroporté", d'après le porte-parole du gouvernement. Une opération d'évacuation plus massive des hôpitaux franciliens aura également lieu "en fin de semaine" avec des TGV médicalisés. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Deux soignants transfèrent des patients atteints du Covid-19 de l'Ile-de-France vers la Nouvelle Aquitaine, durant la première vague de l'épidémie, en avril 2020. (LAURENT PERPIGNA IBAN / HANS LUCAS)

Trois malades du Covid-19, hospitalisés en région parisienne, ont été transférés, dimanche 14 mars, vers les hôpitaux de Bordeaux (Gironde) et de Nantes (Loire-Atlantique), a expliqué Gabriel Attal depuis l'aéroport de Paris-Orly. L'objectif : soulager la pression hospitalière en Ile-de-France. La veille, trois premiers patients en réanimation avaient été héliportés vers des hôpitaux du pays de la Loire. 

>> Covid-19 : suivez les dernières infos sur la pandémie dans notre direct

"D'ici à la fin de la semaine prochaine, probablement une centaine de patients auront été évacués de la région Ile-de-France vers d'autres régions", a déclaré Gabriel Attal. A partir de la semaine prochaine, six évacuations par jour auront lieu "par moyen aéroporté", selon le porte-parole du gouvernement. 

Une opération d'évacuation plus massive des hôpitaux franciliens aura lieu "en fin de semaine" avec des TGV médicalisés, a-t-il encore annoncé. Rappelant que "la situation est tendue, préoccupante en région Ile-de-France" sur le front du Covid-19, Gabriel Attal a souligné que "chaque lit compte" et que "personne ne doit rester à la porte de l'hôpital".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.