Covid-19 : un nouveau foyer en Corée du Sud

Vendredi 21 février, tous les regards se tournent vers la Corée du Sud où le nombre de cas a presque doublé ces dernières heures. Une contamination fulgurante qui a avant tout touché... une secte.

France 3

Les agents de désinfection ont ciblé le siège d'une secte chrétienne. C'est ici qu'une femme, qui ignorait être porteuse du Covid-19 aurait contaminé d'autres croyants. Daegu (Corée du Sud), ville de 2,5 millions d'habitants, est devenu l'épicentre de l'épidémie. Dans le pays, plus de 200 personnes sont désormais atteintes de la maladie, dont 120 sont membres de la secte chrétienne.

"De plus en plus de mal à contrôler l'épidémie"

Cette forte augmentation inquiète les spécialistes. "Avec ces 200 cas, on peut craindre que les autorités locales vont avoir de plus en plus de mal à contrôler cette épidémie", s'inquiète le professeur Arnaud Fontanet, de l'Unité d'épidémiologie des maladies émergentes à l'Institut Pasteur de Paris. Un premier patient, âgé de 63 ans, est décédé dans le sud-est. Les autorités ont demandé à la population de rester chez elle et les rassemblements sont désormais interdits dans ce pays qui devient le deuxième foyer de l'épidémie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnels des services de santé devant la branche locale de l\'Eglise de Shincheonji, ou Temple du Tabernacle du témoignage à Daegu (Corée du Sud), le 19 février 2020. 
Des personnels des services de santé devant la branche locale de l'Eglise de Shincheonji, ou Temple du Tabernacle du témoignage à Daegu (Corée du Sud), le 19 février 2020.  (HANDOUT / DAEGU METROPOLITAN CITY NAMGU / AFP)