Covid-19 : le Maroc prolonge la fermeture de ses frontières jusqu'au 31 décembre

Les frontières aériennes du royaume sont fermées depuis le 29 novembre en raison de la propagation rapide du variant Omicron du Covid-19 et de la recrudescence de la pandémie en Europe.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'aéroport de Casablanca au Maroc, le 15 juin 2021.  (JALAL MORCHIDI / ANADOLU AGENCY / AFP)

Le Maroc a décidé, jeudi 9 décembre, de prolonger la suspension des vols à destination et en provenance du pays "jusqu'au 31 décembre minimum", selon une note de la Direction générale de l'aviation civile. La DGAC précise que des vols exceptionnels de rapatriement seront mis en place mais ceux-ci seront soumis à des autorisations des autorités marocaines.

La compagnie nationale Royal Air Maroc a confirmé l'information. Ses vols "de et vers le Maroc seront annulés dans les deux sens à partir du 9 décembre 2021, et ce jusqu'au 31 décembre 2021 à 23h59", selon un tweet publié jeudi soir sur sa page officielle.

Les frontières aériennes du royaume sont fermées depuis le 29 novembre en raison de la propagation rapide du variant Omicron du Covid-19 et de la recrudescence de la pandémie en Europe. Les liaisons maritimes sont également suspendues jusqu'au 31 décembre, selon le site d'information économique Médias24.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.