Covid-19 : le dépistage massif est-il vraiment utile ?

Publié
Covid-19 : le dépistage massif est-il vraiment utile ?
France 3
Article rédigé par
F. Mathieu, B. Aparis, C. Cormery, M. Kassou - France 3
France Télévisions

En France, la stratégie de dépistage massive a-t-elle encore un sens ? Avec plus de 392 000 nouveaux cas ces dernières 24 heures, beaucoup de scientifiques s’interrogent sur le rapport coût-efficacité de cette politique sanitaire de surveillance du virus.

Qu’ils soient antigéniques ou PCR, en France nous avons réalisé environ 230 millions de tests depuis le début de la pandémie. La lassitude commence à s’installer auprès des Français. "Je pense que tout le monde va l’avoir un jour donc je ne sais plus si ça sert vraiment à quelque chose", rétorque une passante interrogée. La question du dépistage massif fait débat au sein même de la communauté scientifique. "Les tests ne fonctionnent plus. Quand on est à 500 000 cas par jour, on voit bien que ça ne fonctionne pas. Je crois qu’il faut juste arrêter", pense Benjamin Rossi, médecin infectiologue.

Une facture colossale

Au Canada, seules les personnes à risques sont désormais testées. Une décision que d’autres spécialistes jugent prématurée. Cependant, en France, le budget explose : sur les quinze premiers jours de janvier, 24 millions de tests ont été réalisés pour un total de 1,6 milliards d’euros, soit la somme que comptait débourser le gouvernement pour l’année entière. Pour le moment, aucun changement de stratégie n’est envisagé par le ministère de la Santé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.