Covid-19 : la Fête de la musique aura bien lieu le 21 juin, avec un couvre-feu à 23 heures

Dans une interview au "Parisien", la ministre de la Culture précise que cette fête "ne sera pas soumise au pass sanitaire."

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes dansent lors de la Fête de la musique, le 21 juin 2020 à Paris. (ABDULMONAM EASSA / AFP)

Nous irons (bien) danser le 21 juin. Dans une interview au Parisien (article pour les abonnés), mardi 18 mai, la ministre de la Culture assure que la Fête de la musique est maintenue à cette date, avec un couvre-feu à 23 heures. Cette fête créée en 1982 en France "se tiendra (...) et ne sera pas soumise au pass sanitaire, on pourra danser mais ce sera une fête masquée avec un couvre-feu à 23 heures", explique Roselyne Bachelot. 

>> Suivez l'évolution de l'épidémie de coronavirus

L'an dernier, la Fête de la musique avait également eu lieu. Les rassemblements de plus de dix personnes étaient alors interdits, mais des regroupements plus larges s'étaient tout de même produits dans des grandes villes. Pour cette année, la ministre "en appelle à la responsabilité de chacun".

Revenant sur le pass sanitaire mis en place pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, Roselyne Bachelot précise qu'il sera obligatoire "à partir du 9 juin, dans les manifestations de plus de 1 000 personnes". "On est en train d'étudier comment il permettra aux concerts debout de se tenir de la meilleure façon".

La ministre considère par ailleurs que "derrière" le mouvement d'occupation des théâtres, "il y a aussi des projets politiques d'opposition au gouvernement". "Il y a un peu plus de 80 lieux occupés, et je le dis avec force, ces occupations ne me paraissent pas compatibles avec la réouverture", insiste-t-elle, avant de marteler : "Il faut arrêter les occupations".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.