Covid-19 : la course à la recherche médicale fait rage

Soignera-t-on demain les malades du coronavirus Covid-19 avec le sang de patients guéris ? Un nouveau test est lancé mardi 7 avril sur le plasma, à l’Institut Pasteur de Lille (Nord). Il s’ajoute à d’autres travaux en cours.

France 2

Dans les sous-sols de l’Institut Pasteur de Lille (Nord), un laboratoire classé sécurité défense. Ici, les réfrigérateurs contiennent de précieux principes actifs qu’il faut tester contre le coronavirus Covid-19. La chloroquine et les autres composés sont ensuite testés sur des cellules de singes, infectées par le virus. Prochaine étape : les mêmes essais sur des cellules de bronches humaines.

Transférer les anticorps de patients guéris vers les malades

Autre recherche : après la Chine et les États-Unis, la France lance mardi 7 avril un essai clinique auquel participent 200 personnes guéries du Covid-19. Sur chacune d’elles, on prélève une quantité importante de sang, dont on isole le plasma, qui contient les anticorps de la maladie. Il sera ensuite transfusé aux malades sévèrement touchés par le Covid-19. Les anticorps pourraient aider à la guérison. Une soixantaine de patients actuellement hospitalisés participent à l’étude. La moitié recevra le plasma. Les premiers résultats sont attendus d’ici deux à trois semaines. Le groupe Sanofi, qui travaille sur plusieurs pistes, espère sortir un vaccin avant deux ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Travail de recherche en laboratoire pour le développement d\'un vaccin contre le Covid-19 (illustration).
Travail de recherche en laboratoire pour le développement d'un vaccin contre le Covid-19 (illustration). (DOUGLAS MAGNO / AFP)