Covid-19 : Florence Parly, ministre des Armées, annonce l'envoi de 100 tonnes d'oxygène vers la Martinique

Cet oxygène est destiné aux malades de l'île touchée de plein fouet par le Covid-19. Il sera "disponible à la fin de la semaine", a précisé la ministre.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Florence Parly, la ministre des Armées, le 19 juillet 2021. (LUDOVIC MARIN / AFP)

La situation sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19 reste très préoccupante en Martinique, où le taux d'incidence atteignait dimanche près de 1 200 cas pour 100 000 habitants. "L'un des bâtiments de la Marine nationale, basé à Fort-de-France, a appareillé hier depuis la Guyane pour acheminer plus de 100 tonnes d'oxygène vers la Martinique", a annoncé lundi 16 août sur franceinfo Florence Parly, ministre des Armées.

>> Témoignage. Covid-19 aux Antilles : "Les malades sont sur des chaises, il y en a plus que de prises d'oxygène", témoigne un médecin.

"Cet oxygène sera disponible à la fin de la semaine" et permettra d'"assurer le bon fonctionnement des lits de réanimation" qui accueillent les malades du Covid-19, a poursuivi la ministre. "Plusieurs rotations" auront lieu dans les semaines à venir "afin de poursuivre le flux d'approvisionnement en oxygène depuis la Guyane vers les Antilles".

Florence Parly a par ailleurs indiqué que, sur les vingt lits de réanimation que l'armée devait déployer en Martinique, "dix d'entre eux sont opérationnels depuis plusieurs jours et c'est dans les prochaines heures que les dix lits supplémentaires qui ont été annoncés seront opérationnels". Il y aura donc bien vingt lits de réanimation supplémentaires au CHU de Fort-de-France, insiste-t-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.