Covid-19 : des élus bretons demandent l’allègement des restrictions sanitaires dans leur région

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : des élus bretons demandent l’allègement des restrictions sanitaires
France 3
Article rédigé par
C.Weill-Raynal, C.Aubaile, B.Le Borgne, France 3 Bretagne, M.Le Rue - France 3
France Télévisions

Des élus bretons demandent au Premier ministre l’allègement des mesures sanitaires dans leur région où le taux d’incidence est particulièrement bas, par rapport à la moyenne nationale. Le Finistère, notamment, est l’un des départements les moins touchés par l’épidémie en France. 

La Bretagne veut plus de liberté dans l'application des mesures anti Covid-19. Dans un courrier adressé au Premier ministre Jean Castex, des élus font valoir un taux d’incidence local bien moins élevé que la moyenne nationale de 207 cas pour 100 000 habitants. À leurs yeux, cela justifierait un allègement du couvre-feu et des mesures de distanciation. "Les activités en plein air, je pense qu'après 18 heures, nous pourrions les organiser. Je pense notamment aux entraînements des clubs sportifs", explique Didier Le Gac, député LREM du Finistère. Le Finistère en particulier présente un taux d’incidence parmi les plus bas de France : 56 cas pour 100 000 habitants. La situation est plus nuancée dans les autres départements. 

Rouvrir les restaurants le midi

Le maire de Plougastel-Daoulas (Finistère) voudrait rouvrir les restaurants, le midi au moins, pour ceux qui en ont besoin. "On a rouvert les salles des fêtes pour que les ouvriers puissent manger au chaud, ça se passe bien. Faisons confiance, sur les départements les moins touchés, au moins le midi, à la restauration utile, par rapport à la restauration plaisir", estime Dominique Cap, maire (DVD).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.