Covid-19 : près de neuf cas avec symptômes sur dix n'ont pas été détectés en France juste après le premier déconfinement, selon des chercheurs

Les auteurs de cette étude arrivent à la conclusion qu'environ 104 000 personnes ont déclaré des symptômes du Covid-19 lors des sept semaines étudiées, parmi lesquels seuls quelque 14 000 ont été officiellement enregistrés.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une file d'attente pour un dépistage du Covid-19 à l'IHU Méditerranée de Marseille, le 7 mai 2020. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

Quelle est vraiment l'efficacité du dépistage du Covid-19 en France ? Dans une étude publiée par la revue scientifique Nature (article en anglais), lundi 21 décembre, des chercheurs de l'Inserm estiment que, dans les sept semaines qui ont suivi le déconfinement du mois de mai, seul un cas symptomatique sur neuf était détecté. Ils jugent que le système doit être amélioré.

Les chercheurs ont estimé le nombre d'infections symptomatiques survenues en France au cours de la période étudiée à l'aide de modèles mathématiques, croisant les données régionales des admissions à l'hôpital, des études sérologiques et l'analyse d'une base de données de suivi des symptômes autodéclarés.

Un raté qui "menace la lutte contre l'épidémie"

Ils arrivent à la conclusion qu'environ 104 000 personnes ont déclaré des symptômes du Covid-19 lors des sept semaines étudiées, contre un peu plus de 14 000 cas officiellement enregistrés.

L'étude conclut également que seuls 31% des personnes présentant des symptômes du Covid-19 ont consulté un médecin.

Les auteurs observent donc une "sous-détection des cas de Covid-19 en France qui menace la lutte contre l'épidémie". La capacité de dépistage "est restée insuffisante, même aux faibles niveaux de circulation virale atteints après ce confinement" et il était prévisible qu'elle "se détériore rapidement avec l'augmentation de l'activité épidémique", notent-ils.

Ils appellent à améliorer de façon considérable l'application de la stratégie "tester, tracer, isoler" du gouvernement pour freiner la deuxième vague qui est en cours, et en éviter une troisième.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.