Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : comment s'organisent les villes pour éviter les contacts humains

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : comment s'organisent les villes pour éviter les contacts humains
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le Covid-19 concerne désormais 53 pays dans le monde. Plusieurs villes se mobilisent pour éviter tout contact entre les personnes.

En Corée du Sud, on ne sort plus de sa voiture pour effectuer un test du Covid-19. Chaque jour, environ 100 personnes passent par ces contrôles, accueillies par des personnels médicaux recouverts de plusieurs couches de protection. L'objectif de ce dispositif est d'éviter la contagion dans des endroits clos comme les salles d'attente des hôpitaux. Partout dans le monde, les autorités tentent d'éviter les contacts humains.

Des ascenseurs sans bouton

À Londres, au Royaume-Uni, le dépistage se fait à l'arrière de l'hôpital, là aussi dans des voitures. Le virus peut se loger presque partout, sur les boutons d'ascenseur notamment. Alors, dans les zones les plus infectées en Chine, plus besoin d'appuyer, il suffit de parler pour que les portes se referment. À Pékin, des bâches transparentes séparent désormais les chauffeurs de taxi des clients.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.