Covid-19 : au CHRU de Nancy, la lassitude des soignants perdure

Publié
Covid-19 : au CHRU de Nancy, la lassitude des soignants perdure
France 2
Article rédigé par
S. Soubane, S. Lerch, T. Walter - France 2
France Télévisions

À l’hôpital de Nancy, les personnels soignants sont épuisés, et se préparent à vivre un mois de janvier difficile. Certains d’entre eux ont été rappelés pendant leurs congés.

Retourner des patients malades du Covid-19 intubés, prodiguer des bains de bouche pour éviter les infections, ou encore changer les perfusions vitales : c’est à nouveau le quotidien du service de réanimation de l'hôpital de Nancy (Meurthe-et-Moselle). "C’est un peu un jour sans fin", dit Christelle Albert, infirmière. Actuellement, une trentaine de cas est en réanimation, dont l’écrasante majorité est non-vaccinée.

Dévouement de l’équipe

Les formes graves et l’engorgement des services de réanimation pourraient être évités avec les traitements, rappelle Christelle Albert. Intubée pendant dix jours, une patiente de 66 ans vient tout juste de sortir du coma. Non-vaccinée, elle salue le dévouement de l’équipe, et regrette son choix. Pour soigner ces patients lourds, 11 nouveaux lits ont été ouverts. Le CHU de Nancy a prévu d’ouvrir quatre nouveaux lits dédiés au Covid-19.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.