Covid-19 : à Hong-Kong, une cinquième vague violente sature les hôpitaux

Publié
Covid-19 : à Hong-Kong, une cinquième vague violente sature les hôpitaux
France 2
Article rédigé par
A. Miguet, G. Caron, C. Wang - France 2
France Télévisions

Hong-Kong fait face à la pire des vagues de Covid depuis le début de la pandémie. Alors que le monde semble retrouver un semblant de liberté, les hôpitaux du territoire sont saturés. En cause, l’apparition tardive du variant Omicron, et un faible taux de vaccination.

À Hong-Kong, certains hôpitaux sont tellement saturés que des patients sont soignés à l’extérieur, allongés sur des lits médicalisés, blottis sur des couvertures de survie. Des tentes ou paravents sont installées pour isoler les malades du Covid-19. Le personnel médical est à bout, les malades inquiets. Et les files d’attente s’allongent pour se faire tester. La cinquième vague qui frappe Hong-Kong est la plus violente.

La moitié des plus de 70 ans n’est pas vaccinée

Depuis le début de l’année, plus de 32 000 malades du Covid-19 ont été enregistrés, soit trois fois plus que pendant les deux premières années de la pandémie. Hong-Kong faisait pourtant figure de bonne élève : quarantaine pour tout arrivant, traçage, isolement des malades. Une stratégie "zéro Covid" et une contagion maîtrisée, qui explique peut-être pourquoi de nombreux Hongkongais n’ont pas senti la nécessité de se faire vacciner. C'est le cas notamment de la moitié des plus de 70 ans. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.