Covid-19 : à Dunkerque, de vives inquiétudes face à l’épidémie galopante

La ville de Dunkerque enregistre un taux d’incidence de 900 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants, soit quasiment cinq fois plus que la moyenne nationale. Le Premier ministre Jean Castex a annoncé souhaiter prendre des mesures, et le ministre de la Santé Olivier Véran est attendu sur place mercredi 24 février. 

Les chiffres s’emballent à Dunkerque (Nord) mardi 23 février. Depuis plusieurs jours, le Dr. Sebastien Maes est bien seul dans son cabinet : ses deux collègues sont malades du Covid. "Comme beaucoup de monde je pense qu’on est tous épuisés, physiquement par la charge de travail, mais aussi moralement", explique le médecin. La souche anglaise est désormais largement dominante dans la ville, où le taux d’incidence est presque cinq fois plus élevé que la moyenne nationale.

Olivier Véran attendu mercredi 24 février

Le maire, Patrick Vergriete, en appelle à la responsabilité de ses administrés et demande "zéro rassemblement, zéro regroupement". L’élu souhaite également accélérer la vaccination et fera ses propositions à Olivier Véran mercredi 24 février, attendu dans la journée à Dunkerque. "Dans tous les cas on se dirige très certainement vers un durcissement, des mesures sanitaires ici à Dunkerque, commente Leopold Audebert, journaliste pour France Télévisions. Jean Castex, le Premier ministre, a demandé des mesures supplémentaires de freinage."

Le JT
Les autres sujets du JT
Une infirmière prend soin d\'un patient malade du Covid-19 à l\'hôpital de Purpan, à Toulouse (Haute-Garonne), le 27 novembre 2020.
Une infirmière prend soin d'un patient malade du Covid-19 à l'hôpital de Purpan, à Toulouse (Haute-Garonne), le 27 novembre 2020. (FREDERIC SCHEIBER / HANS LUCAS / AFP)