Coronavirus : une seconde vague crainte en Chine

L’OMS se félicite lundi 11 mai du reflux de la pandémie de coronavirus, mais appelle à rester vigilant dans cette période de déconfinement. L’Allemagne, la Corée du Sud ou la Chine s’inquiètent d’une résurgence du virus. Illustration à Wuhan.

franceinfo

Lundi 11 mai, Wuhan (Chine) brille de mille feux, comme avant, ou presque. Dans la soirée, un quartier du sud de la ville est à nouveau bouclé : 5 000 personnes sont en quarantaine. De nouveaux cas de Covid-19 ont été découverts dans une résidence au cours du week-end. Résultat : un plan de dépistage massif vient d'être lancé. Les cinq personnes contaminées ont toutes été placées à l'isolement dans un hôtel, une mesure rassurante pour la population du quartier.

Retour des files d’attente

17 nouveaux cas ont été déclarés en Chine lundi, mais dans les grandes villes comme Shanghai, l'activité a repris. Devant les rues commerçantes bondées, seuls les visages, toujours masqués, rappellent que le pays a vécu un traumatisme pas si lointain. La société de consommation reprend ses droits progressivement, avec le déconfinement. Ainsi, 85% de l'activité économique serait repartie, tout comme les files d’attente devant les magasins de luxe. Des centaines de millions de Chinois ont vu leurs revenus réduits après plus de deux mois d’inactivité. Ce n’est pas encore le monde d’avant, mais tous se veulent rassurants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes font la queue pendant qu\'un soignant prélève un échantillon sur une personne pour dépister le coronavirus Covid-19 à Wuhan, dans la province du Hubei en Chine, le 29 mars 2020 (photo d\'illustration).
Des personnes font la queue pendant qu'un soignant prélève un échantillon sur une personne pour dépister le coronavirus Covid-19 à Wuhan, dans la province du Hubei en Chine, le 29 mars 2020 (photo d'illustration). (HECTOR RETAMAL / AFP)