Coronavirus : un laboratoire de dépistage itinérant

Les tests antigéniques se déploient toujours progressivement, vendredi 13 novembre. Les campagnes de tests PCR continuent en parallèle. Dans le Cantal, des laborantins se déplacent en bus dans les zones rurales. 

France 3

À Massiac (Cantal), un bus pas comme les autres s’est invité près des étals du marché. C’est un bus de prélèvement Covid, qui pour la première fois vient à la rencontre des habitants de la ville. Certains en ont profité pour se faire tester. "Le camion est là, je me suis dit ‘je vais en profiter’", témoigne un homme. Le bus du conseil départemental a été transformé et mis à disposition du laboratoire afin d’étendre la stratégie de tests, jusqu’aux communes isolées. 

Au service des habitants 

"On sait qu’il y a des endroits isolés, on sait qu’il y a des gens en difficulté, qui n’ont pas de moyen de locomotion", explique la maire de Massiac, Didier Achalme. Alors quand l’ARS lui a proposé de venir à leur rencontre, il a sauté sur l’occasion. Dans un souci d’efficacité, il a suggéré au bus de venir le mardi, jour de marché, "c’est le jour où les gens viennent sur Massiac". Marion Charderon, infirmière, se réjouit également de l’initiative, qui permet notamment de désengorger les standards téléphoniques. 35 personnes ont été testées durant la venue du bus. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les tests antigéniques se déploient toujours progressivement, vendredi 13 novembre. Les campagnes de tests PCR continuent en parallèle. Dans le Cantal, des laborantins se déplacent en bus dans les zones rurales. 
Les tests antigéniques se déploient toujours progressivement, vendredi 13 novembre. Les campagnes de tests PCR continuent en parallèle. Dans le Cantal, des laborantins se déplacent en bus dans les zones rurales.  (FRANCE 3)