Coronavirus : les pharmaciens pourront renouveler les traitements chroniques malgré l'expiration des ordonnances

Elles sont autorisées à délivrer des médicaments pour tenir jusqu'au 31 mai. Un arrêté le permettant a été publié au Journal officiel dimanche.

La devanture d\'une pharmacie parisienne, le 7 mars 2020, lors de l\'épidémie de coronavirus Covid-19.
La devanture d'une pharmacie parisienne, le 7 mars 2020, lors de l'épidémie de coronavirus Covid-19. (MEHDI TAAMALLAH / NURPHOTO)

Plus besoin de se rendre chez son médecin pour renouveler son traitement, en pleine épidémie de coronavirus Covid-19. Un arrêté publié au Journal officiel dimanche 15 mars autorise les pharmaciens à dispenser leurs médicaments aux patients suivant un traitement chronique mais dont l'ordonnance est expirée.

Les pharmaciens sont invités à fournir au patient, "dans le cadre de la posologie initialement prévue", un nombre de boîtes suffisant pour permettre la poursuite de son traitement jusqu'au 31 mai.

Une mesure justifiée par "la situation sanitaire"

Les médecins devront toutefois être prévenus, et les médicaments auxquels s'applique la réglementation sur les stupéfiants sont exclus. Les traitements seront remboursés dans les conditions habituelles.

L'arrêté justifie cette mesure par "la situation sanitaire" et précise qu'elle est prise "à titre exceptionnel", afin "d'éviter toute interruption de traitement préjudiciable à la santé du patient".