Coronavirus : les Etats-Unis dépassent les 3 millions de cas confirmés

Ce bilan a été confirmé par le vice-président américain Mike Pence. Cela représente un quart des contaminations dans le monde.

Un habitant d\'Austin, au Texas, se fait tester pour savoir s\'il a été contaminé par le coronavirus, mardi 7 juillet 2020.
Un habitant d'Austin, au Texas, se fait tester pour savoir s'il a été contaminé par le coronavirus, mardi 7 juillet 2020. (SERGIO FLORES / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Les Etats-Unis totalisent plus de 3 millions de cas confirmés d'infection au coronavirus, selon l'université américaine Johns-Hopkins, qui fait référence dans le suivi de l'épidémie. Cette barre symbolique, qui représente un quart des contaminés dans le monde, a été franchie mercredi 8 juillet. Ce bilan record de cas a été confirmé par le vice-président Mike Pence :

A ce stade, nous avons testé plus de 39 millions d'Américains. Parmi eux, plus de trois millions ont été testés positifs et plus d'1,3 million d'Américains se sont rétablis.Mike Pence

Toujours selon l'université Johns-Hopkins, le Covid-19 a fait 131 594 morts aux Etats-Unis. Selon le professeur Anthony Fauci, plus haut expert en maladies infectieuses du gouvernement américain, la gestion de la pandémie par les Etats-Unis "n'a vraiment pas été bonne" et le pays est toujours "embourbé jusqu'aux genoux" dans la première vague de l'épidémie. 

Donald Trump estime avoir "fait du bon travail"

Après une stabilisation de l'épidémie dans ses premiers foyers, notamment à New York, les Etats-Unis connaissent depuis quelques semaines une flambée des infections dans les Etats du sud et de l'ouest du pays. Les indicateurs sont au rouge dans plusieurs des Etats les plus peuplés, comme le Texas et la Floride.

Malgré ces chiffres, Donald Trump répète à longueur de tweets que son pays voit le bout du tunnel et vante les bons chiffres de l'économie américaine. Le président américain déclarait en conférence de presse mardi : "Nous avons fait du bon travail. Je pense que d'ici deux, trois, quatre semaines, nous serons dans une excellente position." Le même jour, le pays a annoncé son départ de l'Organisation mondiale de la santé, qui sera effectif en 2021.