Coronavirus : le Royaume-Uni va imposer une quatorzaine aux personnes en provenance de France à partir de samedi

La décision s'appliquera aussi aux voyageurs en provenance des Pays-Bas, de Monaco ou de Malte, a indiqué jeudi le ministre britannique des Transports.

Des passagers font la queue pour s\'enregistrer à l\'aéroport d\'Heathrow, à Londres (Royaume-Uni), le 10 juillet 2020.
Des passagers font la queue pour s'enregistrer à l'aéroport d'Heathrow, à Londres (Royaume-Uni), le 10 juillet 2020. (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)

Le Royaume-Uni va imposer une quarantaine de 14 jours aux personnes arrivant de France, a annoncé jeudi 13 août dans la soirée le ministre britannique des Transports, justifiant cette décision par une recrudescence de l'épidémie de coronavirus. La mesure, qui entrera en vigueur samedi à 5 heures du matin (heure française) s'appliquera aussi aux voyageurs en provenance des Pays-Bas, a précisé Grant Shapps. Monaco, Malte, les îles d'Aruba et les îles Turques-et-Caïques sont également concernées.

"Les données montrent que nous devons retirer la France, les Pays-Bas, Monaco, Malte, Turks et Caicos et Aruba de notre liste des 'couloirs de voyage' afin de contenir les taux d'infection", a tweeté le ministre britannique.

La France promet "une mesure de réciprocité"

Dans la foulée, la France a dit regretter la décision britannique. Il s'agit d'"une décision (...) que nous regrettons et qui entraînera une mesure de réciprocité, en espérant un retour à la normale le plus rapidement possible", a déclaré jeudi soir le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Clément Beaune.