Coronavirus : le Royaume-Uni reporte sa rentrée scolaire à Londres et dans le Sud-Est

Contrairement à la France, le Royaume-Uni vaccine massivement. Le virus est encore très actif dans le pays : près de 55 000 contaminations ont été dénombrées dimanche 3 janvier. À Londres, la rentrée scolaire est repoussée.

France 2

C’est une reprise très partielle en Angleterre. La rentrée scolaire est reportée de une à deux semaines dans l’ensemble des écoles secondaires, l’équivalent du collège et du lycée et également dans les écoles primaires, ici, à Londres et dans le sud-est de l’Angleterre. Des millions d’écoliers sont donc concernés. Mais l’opposition travailliste et les syndicats d’enseignants réclament des mesures encore plus strictes, à savoir la fermeture totale des écoles. Dimanche 3 janvier, Boris Johnson, le Premier ministre, a expliqué sur la BBC que cette option était sur la table et que les restrictions allaient se durcir dans les prochains jours.

Second vaccin disponible

La sortie de crise sanitaire passe avant tout par la campagne de vaccination. À partir de lundi 4 janvier, cette campagne va s’accélérer puisque qu’un second vaccin va commencer à être administré, celui d’Oxford et AstraZeneca. 530 000 doses sont déjà disponibles. Le gouvernement britannique a également décidé d’espacer le délai entre les deux injections du vaccin, explique le journaliste de France Télévisions, Mathieu Boisseau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, le 30 décembre 2020 à Londres.
Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, le 30 décembre 2020 à Londres. (HEATHCLIFF O'MALLEY / POOL / AFP)