Coronavirus : la situation est encore "grave et complexe" à Pékin, selon les autorités

Les autorités locales ont annoncé dimanche le confinement du canton d'Anxin, situé à 60 km au sud de Pékin. 

Des passagers portent un masque dans le métro à Pékin, le 28 juin 2020.
Des passagers portent un masque dans le métro à Pékin, le 28 juin 2020. (KOKI KATAOKA / YOMIURI)

Y aura-t-il une deuxième vague de contaminations ? La Chine a confiné, dimanche 28 juin, près d'un demi-million de personnes près de Pékin, touchée depuis mi-juin par un rebond de Covid-19 que les autorités décrivent encore comme "grave et complexe". Le pays a largement contenu l'épidémie, mais quelque 300 nouveaux cas ont émergé dans la ville en l'espace d'un peu plus de deux semaines. La mairie a déjà lancé une vaste campagne de dépistage, refermé les écoles et appelé les Pékinois à ne pas quitter la capitale.

Plus de 300 cas dans la région de Pékin

Les autorités locales ont annoncé dimanche le confinement du canton d'Anxin, situé à 60 km au sud de Pékin. Onze cas y ont été recensés, selon le journal semi-officiel Global Times. Seule une personne par foyer sera désormais autorisée à sortir une fois par jour pour acheter de la nourriture et des médicaments. Le ministère chinois de la Santé a par ailleurs fait état dimanche de 14 nouveaux cas locaux à Pékin lors des dernières vingt-quatre heures, portant le total à 311 depuis le début du rebond épidémique.