Coronavirus Covid-19 : un navire de croisière américain bloqué en mer a pu accoster

Le navire de croisière américain était bloqué, après avoir été rejeté par quatre ports asiatiques. Or personne à bord n'était malade.

Depuis treize jours, quatre ports asiatiques refusaient l'accès à un navire de croisière américain, le Westerdam, condamné à errer en mer. Ses passagers, dont aucun n'a contracté de symptômes du coronavirus Covid-19, ont pu retrouver la terre ferme. C'est au Cambodge que le navire a pu trouver un point de chute."On est très heureux que le gouvernement cambodgien nous laisse accoster", raconte un passager.

Escale à Hong Kong

Ils étaient 2 200 passagers et membres d'équipage à rester coincés sur le Westerdam, preuve que la psychose autour du coronavirus est toujours vive. Aucun membre n'était malade, mais cet argument n'a pas convaincu les autorités sanitaires de plusieurs pays. Le bateau avait effectivement fait escale à Hong Kong, alimentant les soupçons.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des habitants de Pékin, en Chine, portent un masque, le 13 février 2020.
Des habitants de Pékin, en Chine, portent un masque, le 13 février 2020. (KOKI KATAOKA / YOMIURI / AFP)