Coronavirus : 15 millions de masques vendus à partir de lundi dans les magasins Système U au prix "de 6 euros le paquet de 10"

Le PDG de l'enseigne Système U, Dominique Schelcher, était l'invité du 8h30 de franceinfo ce jeudi.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Dominique Schelcher, président de Système U. (JEAN-FRAN?OIS FREY / MAXPPP)

Dominique Schelcher, président de Système U, annonce jeudi sur franceinfo qu’"une quinzaine de millions" de masques chirurgicaux pour se protéger du coronavirus seront vendus dans les magasins de la chaîne "à partir du 4 mai". Ils seront vendus "à la caisse dans nos magasins par paquets de 10", a-t-il précisé.

>> Coronavirus : les dernières informations sur la pandémie dans notre direct

Depuis vendredi dernier, date à laquelle le gouvernement a autorisé la vente des masques, il assure être mobilisé aux côtés de son groupement : "Nous sommes mobilisés dans le groupement, mais également chez tous nos confrères pour mettre à disposition des masques à partir du lundi 4 mai. Donc, ce sera le cas chez Système U à partir du 4 mai", explique-t-il.

Le PDG prévoit une vente encadrée de ces masques : "lls seront vendus à la caisse dans nos magasins par paquets de 10, avec la précaution d'un achat client et par passage en caisse pour que nous puissions servir le plus grand nombre de personnes", a-t-il souligné. Ils seront vendus à un prix inférieur à 60 centimes, soit moins de six euros le paquet de dix masques.

"L'engagement de l'enseigne, c'est une vente à prix coûtant"

Le PDG de Système U s’engage à vendre les masques à prix coûtant : "C'est l'engagement de l'enseigne. Quand je parle d'un prix de 6 euros environ les dix masques, nous sommes à prix coûtant. Ce sera le cas également pour les masques en tissu", a-t-il indiqué. Ces derniers seront bien sûr plus chers : "On va parler d'une entrée de prix entre 2 et 3 euros, indique-t-il. Tout dépendra d'ailleurs du nombre de lavages que représentera chaque masque, mais l'engagement de l'enseigne, c'est une vente à prix coûtant dans nos magasins." Dominique Schelcher appelle à la "responsabilité" de ses clients et assure qu’il n’y aura pas de pénurie.

Nous avons aujourd'hui sécurisé une quantité de plus de 70 millions de masques pour le groupement U, qui seront par contre livrés progressivement. 

Dominique Schelcher

à franceinfo

"C'est-à-dire, explique-t-il, qu'il y aura une quinzaine de millions disponibles dès la semaine prochaine dans toute la France et ensuite, les livraisons vont s'étaler dans le temps." "J'appelle, dit Dominique Schelcher, à la responsabilité de ne pas se précipiter dès le lundi 4 mai ; il y en aura progressivement au fur et à mesure du temps."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.