Confinement : l'UFC-Que Choisir appelle les assureurs automobiles à rembourser une partie des cotisations

Selon l'association, les assurés peuvent réclamer en moyenne 50 euros de remboursement. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des voitures sur la rocade de Dijon.  (THOMAS NOUGAILLON / FRANCE-BLEU BOURGOGNE)

L'UFC-Que Choisir renouvelle son appel aux assureurs automobiles à reverser aux assurés les sommes économisées pendant le confinement, indique France Inter. L'association de consommateurs estime que 2,2 milliards d'euros de cotisations auto et moto doivent être remboursés aux assurés. Ce trop-perçu est lié à la chute du trafic et du nombre d'accidents, d'après l'association.

Les assurés peuvent se faire rembourser 50 euros en moyenne 

L'UFC avait déjà lancé cet appel en dernier, pendant le premier confinement, avec un succès mesuré. "Sur les 12 principaux assureurs, il n'y en a que cinq qui ont fait des gestes pour tout ou partie de leurs clients, affirme Matthieu Robin, chargé de l'étude à l'UFC-Que Choisir. Et le reste, Axa, Maaf, Crédit agricole assurances, Generali, Allianz ou Groupama par exemple, n'ont consenti à aucune diminution du montant de la prime."

L'association estime que chaque automobiliste peut se faire rembourser 50 euros en moyenne. Elle met à disposition des assurés un courrier-type visant à faciliter les démarches pour se faire rembourser partiellement.

"Les tarifs devraient augmenter en moyenne l'an prochain entre 1,5 et 2%, ce qui est préjudiciable dans la mesure où il y a bien eu une baisse de la sinistralité importante", déplore par ailleurs Matthieu Robin. Certains assureurs ont tout de même annoncé qu'ils allaient geler leurs tarifs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.