Crise sanitaire : la santé mentale des étudiants fragilisée

Publié Mis à jour
Crise sanitaire : la santé mentale des étudiants fragilisée
FRANCE 2
Article rédigé par
V.Heurtel, C.Arnold, R.Massini, G.Vaudry - France 2
France Télévisions

Autre conséquence de la crise sanitaire, la santé mentale des étudiants et des jeunes se dégrade. Plus de 30% d'entre eux ont déclaré avoir eu des pensées suicidaires, selon le syndicat étudiant Fage. 

À quelques semaines des examens, les étudiants n'ont jamais eu autant le blues. Enfermés entre quatre murs, devant leur ordinateur, ils mettent le dernier coup de collier pour valider leur année. Mais malgré un dispositif de consultations psy gratuites, 76% des étudiants se sentent fragilisés. Ils ressentent un manque de perspectives, des idées noires, de la dépression. Des sentiments "terribles", avoue une étudiante.

Perte de motivation générale

Ce à quoi s'ajoutent une précarité matérielle : 72% d'entre eux éprouvent des difficultés financières.Trouver un job ? C'est mission quasi-impossible avec le Covid. Et même si le dispositif de repas à 1 euro a aidé, beaucoup ont dû rentrer cher leurs parents. Environ 6 jeunes sur 10 déclarent avoir décroché. La perte de motivation est un sentiment général : sur les étudiants sondés, 23 % ont revu leur projet professionnel à la baisse. Les autres sont aussi échaudés : ils redoutent que la crise dévalorise leurs diplômes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Confinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.