Covid-19 : Olivier Véran confirme l’extension du couvre-feu

Le couvre-feu va être une nouvelle fois adapté, informe Olivier Véran sur le plateau du 20 heures, mardi 29 décembre. À compter du 2 janvier, il débutera à 18 heures dans les départements et métropoles particulièrement touchés par l’épidémie. 

France 2

Olivier Véran, présent sur le plateau du 20 heures mardi 29 décembre, rappelle que la France décompte en moyenne depuis trois semaines, "environ 15 000 nouvelles contaminations par jour". La pression sanitaire reste par ailleurs "élevée sur le pays" avec "environ 1500 hospitalisations par jour". Le ministre de la Sante évoque également des "disparités régionales importantes" entre l’est et l’ouest du pays : le Grand Est, la Bourgogne-Franche-Comté, l’Auvergne-Rhône-Alpes et le département des Alpes-Maritimes sont les plus touchés. 

Alors que certains élus ont demandé des reconfinements locaux, qu'a décidé le Conseil de défense du mardi 29 décembre ? "[Il] a été acté que démarrait une concertation avec l’ensemble des élus de ces collectivités, avec les préfets, les ARS", répond Olivier Véran. Cette concertation, qui a déjà commencée, écarte l’idée du confinement. "Nous ne voulons pas confiner à ce stade, ni un confinement généralisé, ni un confinement local", assure le ministre. 

Extension du couvre-feu 

Il sera en revanche proposé aux territoires dans lequels cela sera nécessaire, "une extension du couvre-feu", qui, au lieu de démarrer à 20 heures démarrera à 18 heures. Il ne s’agira pas de la totalité des régions mentionnées plus haut, mais "des départements ou des métropoles de ces régions dans lesquelles le taux d’incidence serait au-dessus du seuil d’alerte maximale". Ces mesures seront applicables à partir du 2 janvier 2021. Des conférences de presse "seront tenues dans les territoires concernés" à partir du mercredi 30 décembre. 

Par ailleurs, le 7 janvier ne marquera probablement pas la réouverture des musées, cinémas et pistes de ski. "Nous avons besoin de voir l’effet de Noël […] l’effet éventuellement du Nouvel An […] et d’ici début janvier nous y verrons plus clair sur la situation sanitaire, indique d’abord Olivier Véran. Mais de toute évidence on ne pourra pas lever la totalité des contraintes." Des aménagements sont envisagés, concernant notamment le télétravail ou l’accueil des étudiants. Les décisions concernant les musées et les salles de cinéma seront quant à elles annoncées "courant de semaine prochaine". Pour les bars et restaurants, pas de réponse claire non plus. "Il parait difficile de se projeter dans un hiver clément qui nous permettrait imaginer sortir la tête de l’eau", commente toutefois Olivier Véran.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 22 décembre 2020 à Chanteloup-en-Brie (Seine-et-Marne). 
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 22 décembre 2020 à Chanteloup-en-Brie (Seine-et-Marne).  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)