Coronavirus : une saison "catastrophique" pour les stations de ski

La pandémie de coronavirus a touché de plein fouet de nombreux secteurs en France. Les stations de ski pâtissent notamment de la fermeture des remontées mécaniques. La fréquentation a beaucoup chuté cet hiver.  

France 2

Les stations de ski font grise mine. À cause de la crise sanitaire liée au Covid-19 et de la fermeture des remontées mécaniques, le secteur est durement touché. Alors, les professionnels espèrent une réouverture en février pour tenter de limiter les dégâts. À Saint-Lary-Soulain, dans les Hautes-Pyrénées, les touristes sont rares. Les intéressés profitent d’une nature apaisante. "C’est le bonheur, mais je préfèrerais être sur les skis quand même", estime l’un d’entre eux. "C’est la totale liberté, il n’y a pas personne. Le rêve", témoigne un second.  

Des professionnels dépités 


Cependant, le ski de randonnée et la luge n’ont pas permis de sauver la saison pour ces vacances de Noël. En effet, d’habitude, la station enregistre 15 000 vacanciers par jour ; cet hiver, elle n’en compte que 1 000 maximum. "C’est du jamais vu et c’est pour l’instant catastrophique. On espère que la suite va nous permettre de travailler dans de bonnes conditions mais à l’heure actuelle, c’est catastrophique", s’inquiète Akim Boufaid, directeur du site de Saint-Lary.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Une remontée mécanique au Grand Tourmalet (Hautes-Pyrénées), le 9 décembre 2020.
Une remontée mécanique au Grand Tourmalet (Hautes-Pyrénées), le 9 décembre 2020. (MATTHIEU RONDEL / HANS LUCAS / AFP)