2030, année noire pour l'obésité ?

Deux fois plus d'Européens pourraient être obèses d'ici 15 ans, selon une étude de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) rendue publique le 5 mai. Si l'OMS parle déjà d'épidémie imminente, ces projections doivent être prises avec prudence et encourager les politiques nutritionnelles de lutte contre l'obésité.

D'ici 2030, "l'Europe va être confrontée à une crise immense" d'obésité, avertit l'OMS. "La prévalence de l'obésité a plus que doublé au niveau mondial entre 1980 et 2014", s'inquiète l'organisation dans une étude réalisée par l'OMS et présentée au Congrès européen sur l'obésité à Prague.

Ainsi, dans 15 ans, presqu'aucun Irlandais n'aura un poids normal. Ainsi, 89% des Irlandais "devraient être" en surpoids vers 2030, et près de la moitié obèses. Un taux multiplié par deux par rapport à 2010. La Grande-Bretagne, la Grèce, l'Espagne, la Suède et la République tchèque devraient également être fortement touchées par l'épidémie. Deux fois plus de Grecs, par exemple, pourraient être obèses en 2030.

Une projection à prendre avec des pincettes

Une grande majorité des 53 pays inclus dans cette étude enregistrerait une hausse de la proportion d'obèses, à l'exception d'une poignée, comme les Pays-Bas, où ce taux devrait diminuer de 2%.

Malgré ces chiffres effrayants, les auteurs de l'étude soulignent tout de même que cet exercice de projection doit être interprété avec "la plus extrême prudence". Cependant pour Laura Webber, l'une des co-signataires, il n'en dresse pas moins "le tableau inquiétant de la montée de l'obésité en Europe. On a besoin de manière urgente de politiques pour inverser la tendance".

Un Français sur quatre pourrait être obèse en 2030

Selon les mêmes projections réalisées en 2014, la France garde un taux parmi les plus bas de la zone OCDE*, avec 40% de personnes en surpoids ou obèses. Mais elle n'est tout de même pas à l'abris de l'épidémie : 25 à 29% des Français pourraient être obèses en 2030

L'obésité est un facteur important de risques pour les maladies cardio-vasculaires, le diabète et certains cancers. Plus d'1,9 milliard d'adultes sont en surpoids en 2014 dans le monde, dont 600 millions d'obèses.

*Organisation de Coopération et de Développement Économiques

Comment définir l'obésité ?

Une personne est considérée en surpoids lorsque son indice de masse corporelle (l'IMC qui correspond au rapport entre le poids et la taille au carré) dépasse 25 kg/m2. Une personne est considérée comme obèse quand l'IMC dépasse 30.