Cet article date de plus de quatre ans.

Vannes : une patiente de 80 ans renvoyée des urgences en pleine nuit

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Vannes : une patiente de 80 ans renvoyée des urgences en pleine nuit
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

En Bretagne, une femme de 80 ans a été renvoyée seule chez elle en pleine nuit, alors qu'elle avait été admise aux urgences. Elle dénonce un manque d'humanité. Une équipe de France 3 a recueilli son témoignage.

Yvonne Coupez a fêté ses 80 ans au printemps. Le 24 octobre dernier, épuisée par une sciatique et des médicaments qui la rendent malade, elle est conduite aux urgences de Vannes (Morbihan). Yvonne y est prise en charge et perfusée, mais peu après minuit, alors qu'elle s'est endormie, un médecin entre dans son box. "Il a regardé mon dossier, m'a dit 'je vais vous faire une ordonnance'. J'ai trouvé ça un peu bizarre, puis 'vous pouvez vous rhabiller'. Je ne tenais pas debout. Il m'a dit 'asseyez-vous et rhabillez-vous'. Les infirmières sont venues pour m'enlever la perfusion, mais personne ne m’a aidé à m'habiller", déplore Yvonne au micro de France 3.

Une enquête ouverte

Yvonne Coupez s'est donc retrouvée dehors "dans le froid et dans la nuit". Elle est arrivée chez elle vers 2 heures du matin, choquée et flageolante. "Ils obéissent peut-être à des ordres, mais je trouve que la méthode est quand même risquée, surtout pour des gens âgés et diminués physiquement", déplore-t-elle. L'hôpital de Vannes a téléphoné à Yvonne pour s'excuser. Dans la pratique, quand une hospitalisation n'est plus nécessaire, les conditions du retour à domicile doivent être réunies avec le consentement de la personne hospitalisée. Une enquête interne a été ouverte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.