Santé : première greffe d'utérus en France

Pour la première fois en France, un utérus a été greffé à une femme âgée de 34 ans. La donneuse n'est autre que sa mère. 

FRANCE 3

Dans le bloc opératoire, une mère, sa fille et les chirurgiens qui se sont relayés pendant 14 heures à l'hôpital Foch à Suresnes (Hauts-de-Seine). Les photos diffusées sont incroyables : ils témoignent de la première greffe d'utérus en France. L'utérus a d'abord été prélevé sur la donneuse, la mère âgée de 57 ans, puis transplanté sur sa fille de 34 ans, née sans cet organe de reproduction. D'ici six à douze mois, si tout va bien, elle devrait recevoir des embryons obtenus par fécondation in vitro.

L'utérus est ensuite retiré

"Bien que ce soit l'utérus d'une femme ménopausée, à partir du moment où l'utérus est replacé chez la receveuse qui est en pleine activité génitale, qui a un cycle hormonal normal, il va redevenir fonctionnel", explique le professeur Jean-Marc Ayoubi, chef du service gynécologie-obstétrique. L'utérus transplanté sera retiré après la grossesse pour limiter les effets secondaires des traitements antirejets.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une enquête nationale a été ouverte mercredi 31 octobre 2018, pour comprendre les causes de ces naissances de bébés sans bras dans l\'Ain, le Morbihan et la Loire-Atlantique. (Photo d\'illustration)
Une enquête nationale a été ouverte mercredi 31 octobre 2018, pour comprendre les causes de ces naissances de bébés sans bras dans l'Ain, le Morbihan et la Loire-Atlantique. (Photo d'illustration) (PHILIPPE HUGUEN / AFP)