Témoignage : lutter contre son bégaiement

Dimanche 22 octobre sera la journée du bégaiement. France 2 est partie à la rencontre d'une jeune fille qui parle avec lucidité de son handicap. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À 11 ans, Rose bégaie. Et avec l'atelier théâtre, elle n'a pas choisi la facilité. "J'aime bien le théâtre parce que ça m'aide à affronter mes mots", explique-t-elle. Maîtriser ses émotions, son trac sous les feux de la rampe, une victoire pour sa mère. France 2 avait rencontré Rose il y a deux ans. Impossible de deviner à l'époque, quand elle jouait avec ses amies, qu'elle trébuchait sur les mots et pourtant. C'était déjà pour elle une lutte de chaque instant.

Avec optimisme

"Rose a parlé très tôt, et très bien très tôt. Et quand elle s'est mise à bégayer il y a deux ans et demi, ça a été une catastrophe", expliquait alors sa mère. Grâce à des professionnels, elle apprenait alors des techniques pour se concentrer et ralentir ses paroles. Deux ans plus tard, toute sa vie a été chamboulée. Elle a changé de région, d'amis, de maison, et vient de faire son entrée au collège. Une source importante de stress pour elle. Alors dès le premier jour, elle a demandé à prendre la parole devant toute la classe pour parler ouvertement de son handicap à ses camarades qui ont tous très bien réagi. Aujourd'hui, l'avenir, Rose l'envisage avec optimisme. Elle aimerait faire du droit, devenir avocate, et maîtriser enfin ses mots.

Le JT
Les autres sujets du JT
Rose begaiement
Rose begaiement (FRANCE 2)