Cet article date de plus de trois ans.

Témoignage : lutter contre son bégaiement

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Témoignage : lutter contre son bégaiement
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Dimanche 22 octobre sera la journée du bégaiement. France 2 est partie à la rencontre d'une jeune fille qui parle avec lucidité de son handicap. 

À 11 ans, Rose bégaie. Et avec l'atelier théâtre, elle n'a pas choisi la facilité. "J'aime bien le théâtre parce que ça m'aide à affronter mes mots", explique-t-elle. Maîtriser ses émotions, son trac sous les feux de la rampe, une victoire pour sa mère. France 2 avait rencontré Rose il y a deux ans. Impossible de deviner à l'époque, quand elle jouait avec ses amies, qu'elle trébuchait sur les mots et pourtant. C'était déjà pour elle une lutte de chaque instant.

Avec optimisme

"Rose a parlé très tôt, et très bien très tôt. Et quand elle s'est mise à bégayer il y a deux ans et demi, ça a été une catastrophe", expliquait alors sa mère. Grâce à des professionnels, elle apprenait alors des techniques pour se concentrer et ralentir ses paroles. Deux ans plus tard, toute sa vie a été chamboulée. Elle a changé de région, d'amis, de maison, et vient de faire son entrée au collège. Une source importante de stress pour elle. Alors dès le premier jour, elle a demandé à prendre la parole devant toute la classe pour parler ouvertement de son handicap à ses camarades qui ont tous très bien réagi. Aujourd'hui, l'avenir, Rose l'envisage avec optimisme. Elle aimerait faire du droit, devenir avocate, et maîtriser enfin ses mots.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.