Cet article date de plus d'un an.

Inclusion : Barbie dévoile une poupée atteinte de trisomie 21

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Inclusion : Barbie dévoile une poupée atteinte de Trisomie 21
Article rédigé par France 3 - M. Rappez, C. Sinz, C. Colnet, S. Gurak M. Mouamma, A. Valerio, M. Semerjian
France Télévisions
France 3
Éléonore Laloux est l'ambassadrice française de la première poupée Barbie atteinte de trisomie 21. Pour la jeune femme de 37 ans, cette poupée va l'aider à porter son message d’inclusion.

Éléonore Laloux vient de recevoir la nouvelle Barbie inclusive. La poupée est plus petite et prend les traits du visage d’une personne atteinte de trisomie 21, comme Éléonore. "Elle est super belle. Je suis émue et tellement fière de représenter les personnes qui sont en situation de handicap", salue-t-elle. À 37 ans, Éléonore Laloux a été choisie par Mattel pour être l’ambassadrice française d’une collection qui fait place à la différence. 

Changer les mentalités

En fauteuil roulant ou avec des prothèses, les poupées sont faites pour rendre visible le handicap. "Elle me redonne un peu de peps. Elle aime la vie, ça se voit", assure l’ambassadrice. Elle est déjà célèbre dans l’arrageois. Conseillère municipale, elle est aussi agent administratif à l’hôpital d’Arras (Pas-de-Calais). Pour son papa, son rôle d’ambassadrice doit faire changer les mentalités. Dans sa robe jaune et bleue, la poupée est porteuse d’espoir. Elle aidera peut-être des milliers de personnes à trouver une place dans la société. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.