VIDEO. En Inde, une école remplace les frais de scolarité par des déchets plastiques

Fondée en 2016, l'école Akshar organise des collectes de déchets pour rendre l'enseignement gratuit. Une initiative sociale et environnementale.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Dans le village de Pamohi, au nord de l'Inde, les enfants arrivent à l'école les bras chargés de déchets plastiques. L'objectif ? Préserver l'environnement mais aussi financer les frais de scolarité. Le projet a été lancé par l'école Akshar qui est devenue un véritable centre de recyclage et qui offre l'opportunité aux jeunes d'en être les principaux acteurs. En effet, l'enseignement leur est offert s'ils récoltent 25 détritus de leur quartier chaque semaine. Cette "rémunération" est une aubaine pour ces familles qui n'ont pas les moyens financiers suffisants pour assurer une éducation à leurs enfants. 

Instruire et sensibiliser

Le plastique recueilli est ensuite utilisé pour des projets de construction, notamment grâce aux bouteilles que les élèves transforment en "éco-briques". Et la sensibilisation a aussi lieu au sein de la salle de classe. Les étudiants suivent des cours de menuiserie, d'électronique et apprennent à installer des panneaux solaires. Autant de formations que l'on a peu coutume de rencontrer dans une école. 

En Inde, 45 % de l'ensemble de l'énergie produite proviendra de sources d'énergie non fossiles d'ici 2022. 

Fondée en 2016, l\'école Akshar organise des collectes de déchets pour rendre l\'enseignement gratuit. Une initiative sociale et environnementale.
Fondée en 2016, l'école Akshar organise des collectes de déchets pour rendre l'enseignement gratuit. Une initiative sociale et environnementale. (BRUT)