Pornographie : des adolescents très exposés

Ce samedi 25 novembre, Emmanuel Macron a plaidé en faveur d'un âge de consentement minimum à l'acte sexuel fixé à quinze ans. Concernant les adolescents, des mesures de contrôle plus strict sur les sites à caractère pornographique seront aussi mises en place.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sur internet, sur les réseaux sociaux, qu'ils le veuillent ou non, la pornographie arrive devant leurs yeux. Bien avant l'âge d'avoir des rapports sexuels, la plupart des adolescents ont déjà été confrontés à ce type d'images. 51% des 15-17 ans ont déjà vu des images pornographiques. À seulement 11 ans, ils sont 14%. "Pardonnez-moi; mais est-ce que c'est le bon moyen de rentrer dans la sexualité ?", interpelle le professeur Israël Nisant, gynécologue obstétricien.

Un quart des établissements n'abordent jamais ces sujets délicats

Faciles d'accès, ces images véhiculent aussi un rapport de domination de la femme souvent reproduit pas les adolescents. Théoriquement, chaque année, les élèves ont trois heures de cours de vie sexuelle et affective. Mais dans la réalité, un quart des établissements n'abordent jamais ces sujets délicats pourtant prévus dans une circulaire de l'éducation nationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'accès à la pornographie gratuite s\'est généralisé avec le développement d\'Internet. (Photo d\'illustration)
L'accès à la pornographie gratuite s'est généralisé avec le développement d'Internet. (Photo d'illustration) (AFP)