Bébés volés : le témoignage bouleversant d’une victime de trafic d’enfants

Publié Mis à jour
Bébés volés : le témoignage bouleversant d’une victime de trafic d’enfants
FRANCEINFO
Article rédigé par
S. Khaldoun - franceinfo
France Télévisions

Ils sont originaires d’Amérique latine, d’Asie ou d’Afrique et ont été enlevés à leur famille d’origine avant d’être adoptés, en Europe ou en Amérique du Nord. Aujourd’hui, ils sont en quête de vérité et de justice.

Dans les années 1980 et 1990, de nombreux enfants originaires d'Amérique latine, d'Asie et d'Afrique ont été enlevés à leurs familles pour être adoptés en Europe ou en Amérique du Nord. Journaliste au Monde et envoyée spéciale au Guatemala, Angéline Montoya a mené l'enquête sur ces enfants volés à la naissance. En effet, cette dernière explique que les Etats ont mis du temps avant de prendre conscience de l’ampleur du phénomène. Elle ajoute que ces enfants ne se sont rendus compte que récemment qu’ils avaient été victimes de vol à la naissance. Ce n’est que depuis quelques années que ces enfants volés ont commencé à interpeller les pouvoirs publics. Si les pays européens ont commencé à mener des enquêtes, les résultats concrets tardent à venir. 

Enlevée à neuf mois

Chanteuse, danseuse, actrice et réalisatrice, Carmen Maria Vega est née au Guatemala et a été arrachée à sa mère quand elle avait neuf mois. Informée plus tard que sa mère était une activiste qui l’avait abandonnée, elle a pu finalement la rencontrer en 2011. Adoptée en Belgique, elle s’était alors déplacée dans son pays natal et avait mené sa propre enquête pour retrouver sa mère biologique. Un long périple qu'elle raconte dans son livre, "Le chant du bouc", paru aux éditions Flammarion. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.