États-Unis : en 2021, les overdoses ont tué autant que le diabète et la maladie d'Alzheimer

Selon des données publiées mercredi par les autorités sanitaires américaines, le pays a enregistré 107 000 morts par surdose de drogue en 2021, un record.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des sachets d'héroïne, parfois coupée au fentanyl, un analgésique opioïde prescrit contre les douleurs chroniques, photographiés lors d'une saisie de drogue, à New York (Etats-Unis), le 23 septembre 2016. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Un mort par overdose toutes les cinq minutes aux États-Unis : le pays enregistre un triste record avec 107 000 victimes en 2021, en hausse de 15% par rapport à l'année précédente, signant ainsi un sombre nouveau record, selon des données préliminaires publiées mercredi par les autorités sanitaires américaines.

Parmi ces décès, plus de 70.000 sont liés aux opiacés de synthèse comme le fentanyl, selon les données des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). Le fentanyl, c'est cette poudre blanche qui est de plus en plus mélangé à l'héroïne et la cocaïne par les trafiquants.Tout aussi addictif, il peut également être ajouté à des pilules anti-douleurs de contrefaçon en vente sur internet ou à de faux anxyolitiques : des mélanges fabriqués au Mexique, avec des produits venus de Chine, souvent mortels. 

Suivent les stimulants comme la méthamphétamine (plus de 30.000 décès), la cocaïne (près de 25.000), et les opiacés naturels ou semi-synthétiques comme l'héroïne (environ 13.000). 

Plus globalement, le nombre par surdose de drogue augmente chaque année depuis les années 1970 aux Etats-Unis, sauf en 2018.  Le pays avait, pour la première fois, dépassé la barre symbolique des 100.000 morts par overdose sur 12 mois en avril 2021. Cette crise a été aggravée par l'épidémie de Covid-19 et l'isolement forcé, surtout dans les Etats isolés, comme l'Alaska, qui enregistre une hausse de 75% en 2021, année où les overdoses auront tué autant que le diabète et la maladie d'Alzheimer, selon ce rapport du Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

Fin avril, la Maison Blanche a présenté sa stratégie de lutte contre les drogues pour faire baisser la mortalité, axé sur deux aspects: davantage de soins pour les personnes dépendantes, et la lutte contre le trafic de drogue. Le gouvernement américain souhaite notamment mettre l'accent sur les pratiques dites de "réduction des risques", comme la distribution de naloxone (un antidote capable de réanimer une personne en train de faire une overdose), de tests permettant de vérifier la présence ou non de fentanyl, ou les programmes d'échanges de seringues usagées par des propres. L'amélioration de l'accès aux traitements tels que la méthadone ou la buprénorphine est également mise en avant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cocaïne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.