Chypre légalise à son tour le cannabis à usage médical

L'île rejoint la vingtaine de pays de l'Union européenne à avoir changé sa législation en matière de cannabis thérapeutique. 

Chypre a légalisé, vendredi 15 février, la culture et l\'usage du cannabis thérapeutique.
Chypre a légalisé, vendredi 15 février, la culture et l'usage du cannabis thérapeutique. (VOISIN / PHANIE)

Un pays européen de plus. Le Parlement chypriote a voté, vendredi 15 février, en faveur de la légalisation de la culture et de l'usage du cannabis à des fins médicales. Chypre rejoint ainsi les nombreux pays de l'Union européenne à avoir assoupli leur législation en la matière.

Un amendement à la loi nationale sur les drogues et les substances psychotropes autorise désormais l'importation de graines et de plants de cannabis destinés à la culture à des fins thérapeutiques. La loi encadre la délivrance des permis de cultiver du cannabis à usage médical, qui seront d'abord accordés à seulement trois sociétés pendant les 15 premières années, notamment pour éviter que le cannabis ne se retrouve sur le marché noir.

Une production annuelle estimée à 180 millions

L'usage de cannabis médical sera notamment accordé sur ordonnance aux personnes souffrant de douleurs chroniques en raison d'un cancer, du sida, de rhumatisme ou d'un glaucome. Selon des estimations officielles, la production annuelle de cannabis médical pourrait s'élever à 180 millions d'euros et la majorité des retombées bénéficiera à l'Etat. La loi doit encore être publiée au journal officiel.

Une trentaine de pays dans le monde, dont une vingtaine au sein de l'UE, autorisent le cannabis thérapeutique. En novembre, la Grèce a délivré ses premiers permis pour cultiver du cannabis à usage médical.