VIDEO. Des cas de cancers d'enfants inquiètent un village viticole de Gironde

Les enfants de la ville de Preignac (Gironde) sont six fois plus atteints de cancer que la normale. L'ancien maire craint que cette situation soit liée à l'utilisation de pesticides sur les vignobles de la commune.

DAVID BASIER et BERNARD BONNARME - FRANCE 2

Les enfants de la commune viticole de Preignac (Gironde) sont-ils victimes des pesticides pulvérisés aux abords de leur école ? Un rapport de l'Agence régionale de santé (ARS) publié le 5 août 2015, rapporte que les enfants de la commune sont six fois plus atteints de cancers que la normale, sans établir de liens directs avec les pesticides.

L'école primaire est en effet située à proximité d'une parcelle de vignes de 1,5 hectare de la célèbre appellation Sauternes, rapporte Le Républicain. Fin 2012, l'ancien maire du village de 2 000 habitants, Jean-Pierre Manceau, écrit une lettre à l'ARS dans laquelle il signale qu'il ne cesse, depuis des années, d'intervenir auprès des viticulteurs propriétaires des parcelles situées proches de l'école pour qu'ils proscrivent tous les traitements de la vigne à l'aide de pesticides, détaille Bastamag.

Pas de liens directs avec les pesticides

Interrogé par France 2, l'ancien maire explique : "Il y a une multiplication de cancers sur Preignac. Il y a des morts. Chez les hommes au conseil municipal, on est 20% à avoir un cancer de la prostate." 

Dans ce village, la majorité des habitants travaillent dans le milieu de la vigne, mais ne veulent pas s'affoler pour autant : "J'habite ici depuis que je suis toute petite, les pesticides, on en a toujours entendu parler, mais on ne s'inquiète pas plus que ça", confie une habitante. L'actuel maire de la commune a déclaré vouloir acheter la vigne voisine de l'école primaire pour en faire un terrain de jeux. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un viticulteur traite ses champs de vignes, le 15 mai 2009.
Un viticulteur traite ses champs de vignes, le 15 mai 2009. ( MAXPPP)